Ce jardin… j’en ai rêvé.

« Pensez que les roses font partie des ces éléments impondérables qui définissent le niveau de notre culture. (…) Car la rose est l’expression la plus parfaite, voire le symbole d’une noble dame : elle est tendresse, beauté, grâce, élégance, douceur et charme à la fois. » 

Wilhem Kordes, hybrideur allemand

Je suis une enfant des villes.
Petite fille, mon univers se limitait à la vue imprenable que j’avais depuis la fenêtre de ma chambre sur les toits de Bruxelles.
Je rêvais de verdure, d’un coin fleuri à l’abri des regards…
La vie a passé.
J’ai vécu 40 ans en Suisse, quelques mois en Bretagne, mais sans avoir mon « coin à moi ».
Jusqu’au jour où mon Capitaine de mari m’a proposé de le suivre en Franche-Comté, en Haute-Saône, et de vivre avec lui dans la maison de son enfance qu’il avait rénovée.
Je ne connaissais ni la maison, ni le village, ni même la région, mais j’ai accepté.
Lorsque j’ai découvert pour la première fois ce lieu dont il ne m’avait jamais vraiment parlé auparavant, j’ai eu un immense coup de coeur.
Dans le grand jardin verger, j’ai compris que je pourrais réaliser mon fantasme de verdure.
Je ne me suis pas trompée…
Je vis aujourd’hui mon rêve, entourée de roses aux couleurs pastel et aux parfums envoûtants, et des mille merveilles que renferme notre jardin… baptisé Le Jardin d’Ecriplume…

Ecriplume

Roses anciennes, anglaises et autres…

Quand on est au milieu des roses, on en prend le parfum.

— Proverbe russe.

Je ne suis pas originale en disant que j’aime les roses: cet amour est si évident qu’il en deviendrait presque banal!
Pour ma part, j’ai commencé à aimer les rosiers anciens et les rosiers anglais pour leur beauté, leur générosité, leurs parfums, puis j’ai découvert les roses françaises, allemandes et autres qui ont toutes des qualités particulières irrésistibles.
Ces roses, comme les pivoines, représentent pour moi les fleurs romantiques par excellence…
La majorité de ceux qui ont été plantés dans notre jardin sont nés dans les serres de David Austin, ce formidable obtenteur de roses dont je reparlerai, et qui nous a quittés en décembre 2018, transmettant le flambeau à son fils.
Ils ne sont bien sûr pas les seuls créateurs de roses anglaises, mais leurs rosiers sont réputés et abondamment primés pour leurs multiples qualités parmi lesquelles leur résistance aux maladies.
Les rosiers anglais sont loin d’être les seuls à vivre dans notre jardin.
Au fil du temps et des cadeaux qui me sont offerts, j’ai commencé à découvrir les producteurs français, allemands, espagnols…
En principe, pour qu’un rosier soit planté dans le Jardin d’Ecriplume, il doit avoir une qualité essentielle: son parfum.
Sa résistance, sa beauté, les mille pétales et les couleurs comptent aussi, bien sûr… mais il m’est impossible de résister au parfum fruité ou capiteux…
Voici quelques perles des lieux, que je détaillerai au fil des pages…
J’oubliais: le Jardin d’Ecriplume se trouve en Franche-Comté, dans le département de la Haute-Saône…

Ecriplume

Contact: ecriplume@gmail.com



Ecriplume… qu’est-ce que c’est?

Ceux qui me connaissent déjà savent qu’Ecriplume est le nom de mon blog ( Ecriplume )
Un blog qui existe depuis une dizaine d’années, sorte de boîte à surprises résolument positive.
Ecriplume, c’est moi, Martine, journaliste et écrivain, éprise de douceur de vivre, de joies simples, d’animaux, de fleurs en général et de roses en particulier…

C’est cet univers que je vous propose de découvrir en ma compagnie.

Ecriplume