SPIRIT OF FREEDOM

J’ai commandé ce rosier en 2018, parce que j’avais été sensible a la beauté de ses fleurs.
Sur les photos présentées du Spirit of Freedom sur le site de David Austin, elles étaient rose tendre et lumineux, achevant leur floraison sur une couleur rose lilas, le tout bien campé sur un arbuste solide.
Arrivé le 7 décembre 2018 sous forme de racines nues, le rosier a été planté dans la foulée dans les règles de l’art.

Sa première floraison, avouons-le, est passée totalement inaperçu.
Tous les rosiers ont fleuri en même temps, et je ne savais plus où donner de la tête.
Je m’extasiais devant les résultats mais j’oubliais de faire preuve d’organisation!
Je n’étais pas encore bien structurée dans ma façon de prendre mes photos, oubliant d’attribuer le nom des rosiers à chaque image.
Lorsque j’ai réalisé mon erreur, il était trop tard.
Je pouvais reconnaître sur les clichés les rosiers que je connaissais bien pour les avoir déjà vu fleurir, mais pas les nouveaux arrivés.
J’ai donc attendus que ceux-ci refleurissent et les ai repris en photo en n’oubliant pas cette fois de prendre leur nom.

Spirit of Freedom fleurit en juin -juillet, puis en septembre-octobre. J’ai donc attendu la fin de l’été pour le voir amorcer sa deuxième floraison.
Ce sont par conséquent des photos automnales, prises pour la plupart les 21 et 24 septembre 2019 (un peu plus tôt évidemment pour celles de la fleur en bouton), qui accompagnent ce texte.
Cette fois, j’ai été et je suis toujours attentive à l’évolution du rosier et de ses jolies fleurs bien rondes, lourdes et pulpeuses.
Le bouton arrive rouge, puis, comme l’annonçait son concepteur, offre des roses qui passe par plusieurs couleurs.
En revanche, les branches du mien ont besoin du secours de tuteurs car elles ploient sous le poids des fleurs.
J’espère que cette faiblesse s’atténuera avec le temps: après tout, il n’en est qu’à sa première année dans le jardin.
Il a d’ailleurs d’autres qualités…
Parmi elles: par l’ombre d’une maladie n’est venu l’altérer,.
Quant à son parfum, il révèle des notes de myrrhes, mais est resté pour l’instant très discret.
Enfin, il me rappelle les roses anciennes ce qui rend sa présence d’autant plus précieuse…
Un petit bijou romantique…

Ecriplume

A savoir: 

  • Type de Rosier: Rosier Anglais 
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’obtention: 2002
  • Espèce:  Hybride de Leander
  • Appellation: Ausbite
  • Port: Arbustif
  • Famille: Rosier Anglais Hybrides Moschata
  • Couleur: Rose tendre puis rose lilas
  • Parfum: Légèrement parfumé à la myrhe, parfum de rose ancienne
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Forte
  • Fleur: 9 cm
  • Hauteur: 120 cm
  • Largeur: 120 cm 
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol:  Léger et riche
  • Climat: Tous
  • Exposition: Soleil, mi-ombre

D’où vient son nom?
Baptisé en l’honneur de la Freedom Association qui milite pour la protection et le développement des libertés en Grande-Bretagne.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s