L’Alhambra

L’Alhambra

C’était en mars 2019.
Comme d’habitude, j’allais chercher des graines pour nos poules lorsque j’ai fait un détour par le rayon jardinerie.
Parmi les rosiers qui attendaient un acheteur se trouvait celui-ci.
L’Alhambra

Je ne savais rien de lui.
J’ignorais donc qu’il s’agissait d’un rosier allemand, créé par Tantau.
Il portait une seule fleur, mais arborait un feuillage luisant de santé et ne semblait pas se déplaire dans son pot.
La beauté de ce feuillage ne provenait pas d’un « truc » de vendeur pour nous donner envie de l’acheter: si cela avait été le cas, ses voisins de rayons auraient été présentés de la même façon, avec les mêmes artifices.
Or, ils étaient clairement en moins bon état que lui.
Coup de coeur… je l’ai emmené et il a été planté contre l’enclos des poules.
Je l’ai acquis pour la fleur qu’il me présentait… une petite rose bien pleine rappelant les roses anciennes, mousseuse, aux pétales multiples et légèrement froissés.
Cette fleur dégageait un léger parfum d’agrume et arborait un rose porcelaine ravissant.
Une fois dans le jardin, L’Alhambra semble n’avoir eu aucune difficulté à s’habituer à son nouvel environnement.
Du moins pour ce qui est de la santé de la plante.
Réputé pour avoir besoin d’eau, il a pourtant bien survécu à la sécheresse, se contentant de ce que je pouvais lui donner… soit beaucoup moins que ce qu’il était en droit d’espérer.
Il n’a pratiquement pas fleuri au printemps, ni en été.
Mais je ne perdais pas espoir: il fallait lui laisser le temps.
Et c’est finalement dans la deuxième partie du mois de septembre qu’il m’a offert une belle floraison, un peu timide, mais composée de fleurs douces et fidèles à la description qui m’en avait été faite.
Ce rosier bénéficie du Label Rouge garantissant d’une bonne reprise et d’un bon développement dans le jardin.
Il a tenu ses promesses.
Dans quelques semaines, il va déménager.
L’arche enjambant l’allée principale de la roseraie est désormais posée, disposant de quatre piliers prêts à soutenir les futurs grimpants.
Il sera l’un d’eux…
Ce rosier a reçu plusieurs récompenses:
– Médaille d’or Baden 2007
– Médaille de bronze Tokyo 2010

Ecriplume

A savoir: 

  • Type de Rosier: Rosier grimpant allemand
  • Obtenteur: Tantau
  • Année de création : 2008
  • Appellation:  Gpt L’Alhambra ® ‘Tan97289’
  • Création:
  • Autre nom commun: 
  • Port: Rosier grimpant
  • Collection: Années Folles
  • Couleur: Rose porcelaine
  • Parfum:  Parfum léger d’agrume
  • Floraison: Remontante
  • Fleur: Double, diamètre 8 cm
  • Résistance aux maladies: Excellente
  • Hauteur: 4 mètres
  • Largeur:  80 cm
  • Feuillage: semi persistant
  • Conseil de taille:  De Novembre à Décembre.  La taille d’automne est une taille longue d’entretien non obligatoire. La taille de printemps à la sortie de l’hiver se pratique à 2 à 3 yeux (bourgeons) sur les branches charpentières du rosier grimpant.

Besoins:

  • Type de sol:  Normal
  • Climat: Tous
  • Exposition: Soleil, mi-ombre

D’où vient son nom?
Le rosier a été baptisé l’Alhambra en l’honneur du célèbre cabaret parisien du même nom.  Les plus grands artistes et les plus beaux spectacles du Music-Hall s’y succédèrent durant plus de soixante ans.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s