Nelson Montfort

Oui, je sais…
La photo n’est pas formidable et la rose qui y figure est déjà très avancée… mais, à ce jour, je n’ai pas d’autre image de mon rosier Nelson Montfort, de Massad, pourtant installé dans notre jardin depuis la fin de l’automne 2017.
Je suis obligée de l’avouer: je n’ai vraiment pas de chance avec les rosiers Guillod.
Sur les trois rosiers achetés chez eux, il est le seul à avoir survécu.
Mais il est resté malingre, ne donnant que très rarement des fleurs qui ne sont pas du tout aussi parfumées que prévu.
J’ai envie d’ajouter: pour le moment.
Car j’ai toujours l’espoir qu’il se raffermisse et qu’il ressemble un jour à ce qu’en dit sa fiche de présentation.
Si ce n’est pas le cas, je dirai qu’il ne se plaît pas dans la terre de notre jardin pourtant enrichie de terreau et de fumier de cheval.
J’espère donc pouvoir lui consacrer un deuxième article complet et plus enthousiaste dans quelques mois

Ecriplume

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s