Le Brexit dans la roseraie!

Parmi tous les rosiers dont j’attends actuellement la livraison, il en est un que j’ai commandé directement chez David Austin, au Royaume-Uni.
D’autres David Austin vont arriver eux aussi, mais provenant de revendeurs français.
Celui qui vient directement de la maison-mère était introuvable ailleurs… ceci explique cela!
Dan la semaine, je reçois un mail de la Maison David Austin m’annonçant la prochaine arrivée de mon rosier.
Et mon attention est attirée par les phrases suivantes:
« En raison de l’’incertitude entourant la sortie du Royaume-Uni de l’’Union Européenne, nous avons pris la décision d’’envoyer votre colis un peu plus tôt que la normale pour que votre commande arrive avant l’’échéance du Brexit du 31 octobre. Cela évitera de longs retards qui pourraient retarder l’expédition au cours de l’hiver ou, dans le cas des zones froides, jusqu’au Nouvel An.« 

Voilà, voilà.
Il ne reste plus qu’à espérer que, au cours des mois et des années à venir, la nouvelle option de la Grande-Bretagne ne compliquera pas les relations commerciales entre elle et le reste de l’Europe, et ne privera pas les amoureux des roses anglaises de ces variétés qui figurent parmi les plus belles…

Ecriplume

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s