Un jasmin revenu de loin…

La nature est décidément passionnante… et pleine de surprises!
En avril, une amie m’avait offert un arrangement magnifique contenant des roses, un lierre et un jasmin, me précisant au passage qu’il était possible de replanter ce petit monde en pleine terre par la suite.
Les roses avaient donc migré en plein air vers un grand pot où elles refleurissent depuis, et le lierre a lui aussi poursuivi sa vie dans une jardinière.

Mais pour le jasmin, les choses ne sont pas passé comme prévu.
Une première fois, les feuilles sont entièrement tombées tandis que les branches séchaient.
II est doucement reparti puis a rechuté jusqu’à complètement dépérir.
Au cours de l’été, alors que je m’occupais des rosiers d’intérieur passés à l’extérieur, j’ai hésité à jeter le petit pot contenant l’arceau qui était censé soutenir la plante… qui avait, elle, pratiquement disparu.
Elle ne donnait plus aucune trace de vie.
Pourquoi l’ai-je gardée?
Je n’en sais trop rien…
J’ai voulu voir s’il restait une chance de la sauver…
Elle est donc restée dehors, exposée successivement au soleil puis aux pluies d’automne.
La situation ne semblait pas évoluer… jusqu’à cette semaine.
En passant devant le pot, j’ai réalisé qu’une pousse apparemment pleine de vigueur était apparue.
Le jasmin que je croyais mort n’avait pas dit son dernier mot!
J’ai voulu en avoir le coeur net et j’ai photographié le rejeton pour vérifier qu’il s’agissait bien de la plante en question et non d’une mauvaise herbe… et oui!
J’avais devant moi une bouture de Jasmin Officinal.

Jasmin Officinal

Je me demandais déjà s’il allait supporter notre hiver… lorsque j’ai découvert qu’il est originaire des régions himalayennes.
Autant dire qu’il devrait pouvoir faire face!
Je n’autorise pas à fantasmer sur la suite de l’histoire…
J’espère évidemment voir mon petit jasmin prospérer, devenir solide et nous offrir à nouveau ces fleurs étoilées au parfum puissant et si particulier.
Dès qu’il sera un peu plus robuste, il sera planté soit en pleine terre, soit dans un pot plus grand.
L’avenir nous dira s’il a envie de s’implanter cher nous.

Ecriplume

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s