La rose tardive

Ses pétales ont été malmenés pas la pluie, la neige et le gel…
Mais cette dernière fleur du rosier Gruaud-La-Rose clôt la saison en apothéose avec une rose double à la fois rare et belle.
Cette merveille parfumée est j’imagine l’ultime cadeau de la roseraie pour cette année, même si quelques boutons tentent encore de fleurir.
Je serais très surprise, qu’avec ce froid, ils y arrivent..
Mais il est vrai que les roses ont l’art de me surprendre!

Ecriplume

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s