Opération protection des camélias

J’aime énormément les camélias, comme je l’ai déjà expliqué ici.
Raison pour laquelle j’en ai acheté deux en début d’année, que mon mari a plantés à l’entrée du Jardin aux Roses.
L’un d’eux, plus grand que l’autre, est arrivé en boutons et nous a offert une fleur superbe que j’ai présentée dans ces colonnes, et que j’aimerais retrouver lors de prochaines floraisons.
Mais ces arbustes, qui se développent lentement, sont suffisamment fragiles pour que quelques précautions soient prises.
En été, j’ai veillé à ce qu’ils ne manquent jamais d’eau malgré la sécheresse.
Et en cette saison déjà quasi hivernale, d’autres mesures doivent être prises.
Comme pour mes rosiers les plus délicats, je guette la météo pour anticiper le gel et les protéger avec des voiles d’hivernage, mais cela ne suffit pas.
Il faut également couvrir le pied de la plante avec des feuilles mortes et du foin ou de la paille lorsque le gel est sévère, et ne pas laisser la neige sur les feuilles.
Dans cette optique de protection, mon Capitaine m’a expliqué qu’il comptait effectuer une petite installation pour que les deux camélias soient bien à l’abri.

Histoire que je comprenne ce qu’il voulait faire, il a dessiné ce croquis qui, mieux que n’importe quelles paroles, m’a fait comprendre ce qui sera mis en place.
Les camélias seront choyés…

Ecriplume

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s