Roses en hiver… envers et contre tout

Les roses gelées de Scepter d’Isle

Le mois de décembre commence.
Et pourtant, certains de mes rosiers continuent à snober le calendrier.
Il sont trois, mais je parlerai de deux d’entre eux, qui m’ont réservé une surprise étonnante…
Samedi matin, j’ai réalisé que les deux boutons portés par le plus jeune de mes deux rosiers Scepter d’Isles avaient éclos.
Il pleut depuis des jours, et, ce samedi matin, tout était gelé.
Malgré cela, le bouton était ouvert, recouvert de glace.
Courageux Scepter d’Isle, qui est toujours l’un des premiers en fleurs au printemps, et l’un des derniers à l’approche de l’hiver…

Gruaud-La-Rose

L’autre rosier à m’offrir un cadeau similaire est Gruaud-La-Rose, ce merveilleux rosier qui, il y a quelques jours, voyait éclore une rose à deux coeurs.
Cette fois, sa fleur est toujours en bouton, mais elle est le symbole même de la force que peut avoir un rosier.
Les tiges sont bien droites, solides, et ce bouton semble attendre un rien de soleil et de chaleur pour s’ouvrir.
S’il y arrive… ce sera un autre petit miracle du jardin!

Ecriplume

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s