Les roses au début du XXe siècle

Mon amour pour les roses se retrouve dans ma bibliothèque où se trouvent quelques livres qui leur ai consacrés.
Mais, outre ces ouvrages souvent passionnants, j’ai organisé une autre bibliothèque, nettement plus discrète, sur le même sujet.
Elle est composée d’ouvrages anciens, parfois même très anciens, téléchargés sur le site Gallica de la Bibliothèque Nationale de France.

Ces livres sont une mine d’informations sur les recherches effectuées par les passionnés d’hier.
Le dernier en date que j’ai installé sur ma liseuse s’appelle Les plus belles roses au début du XXe siècle, publié par Charles Amat.
Il date de 1929.


J’aime glisser à travers ces pages écrites par des amoureux des roses.
Voici une image tirée de l’ouvrage, bel exemple de la délicatesse des dessins magnifiques qui accompagnent les textes.

Ecriplume


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s