Nouveau convive parmi les oiseaux du jardin…

Il est arrivé cet automne, d’abord timidement, puis de plus en plus hardiment, jusqu’à devenir aujourd’hui l’un des grands habitués du jardin, et plus particulièrement de l’enclos des poules.
Un geai des chênes élégant et habillé de plumes très colorées, mais aussi doté d’une personnalité telle que, lorsqu’il est là, les mésanges et les moineaux s’éclipsent.

François-Nicolas Martinet – Histoire des oiseaux – V – Geai


Il fait plus froid en ce moment, ce qui explique que les merles, geais et autres pies qui ne sont pas très nombreux dans le jardin à la belle saison, s’y réfugient en ce moment, en quête de nourriture et d’eau.
Nous ne nous en plaignons pas, bien au contraire!

Ecriplume


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s