L’étrange hiver

En ce moment, les propriétaires de vergers, les vignerons et autres jardiniers ont tous un point commun: ils sont inquiets.
Inquiets de voir ces températures anormalement élevées pour la saison.
Les végétaux en perdent leur latin et sortent de leur dormance hivernale pour reprendre leur rythme printanier.

En découvrant chaque jour l’évolution de mes rosiers, je partage le sentiment général.
Alors qu’ils attendaient patiemment leur taille de février-mars, la douceur du temps les a incités à commencer leur réveil…
Même les derniers arrivés, pourtant plantés en racines nues, sortent des feuilles avec plusieurs mois d’avance.

Cette météo aura-t-elle un impact sur la suite?

Ecriplume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s