Scepter d'Isle

En attendant le retour de la floraison des roses, je classe les photos prises l’année dernière.
Et je redécouvre ces merveilles endormies depuis plusieurs mois, qui se préparent à refleurir dans quelques semaines…

Parmi elles, Scepter d’Isle, de David Austin, a été l’un de mes premiers rosiers.
Je l’ai présenté de long en large dans ces colonnes, et je ne me lasse pas de revoir ses fleurs parfaites.
Je l’ai en deux exemplaires dans la roseraie.

Le premier a été planté dans un parterre rond où il fleuri chaque année en compagnie de pivoines et d’un autre rosier magnifique de David Austin, blanc celui-là: Winchester Cathedral.
Cet endroit, au moment de la floraison est exubérant, joyeusement désordonné…
Le second a été planté plus tard, lorsque mon mari a terminé de daller la « rosace » de la roseraie, bordée d’une double rangée de roses de chaque côté.
Là, il est plus discipliné, mais tout aussi généreux.
La preuve?
Il a été le dernier à continuer à m’offrir des roses alors que l’hiver était déjà largement installé…

Ecriplume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s