Le retour du camélia rose…

Lorsqu’il est arrivé, ce camélia rose du Japon Nuccio Caméo était en fleurs et en boutons.
Il a perdu ces derniers dans les jours qui ont suivi sa plantation dans le jardin, puis a appris à s’habituer à ses nouvelles conditions de vie.

Camélia rose du Japon à son arrivée en 2019

Sa fleur, sublime, est tombée, mais je l’ai conservée plusieurs jours dans une coupelle remplie d’eau.
Puis l’hiver est arrivé.
Le camélia l’a supporté tant bien que mal.
Nettement mieux en tout cas que son petit frère arrivé en même temps que lui, qui peine à s’acclimater et dont les feuilles, dont certaines sont jaunes, traduisent son mal-être.
Je leur ai donné ce qu’il fallait pour lutter contre ce phénomène, et, dès janvier, j’ai eu la surprise de voir que le plus grand des deux camélias préparait un bouton.
Il a gelé plusieurs fois depuis, ce qui a fait d’énormes dégâts chez mes deux autres camélias, rouges, ceux-là, qui perdent toutes ses feuilles après qu’elles soient devenues brunes.
J’y reviendrai.
Celui-ci a tenu bon…
Il a l’air en assez bonne santé et, surtout, le bouton est en passe de se transformer en fleur…
C’est une victoire pour moi, connaissant la fragilité des camélias dans notre région où la terre est très particulière et le climat parfois rude en hiver.
S’il donne une fleur, c’est qu’il commence à s’adapter…

Ecriplume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s