Mésaventures de camélias…

La vie des végétaux n’est pas un long fleuve tranquille…
Souvenez-vous…
Il y a quelques semaines, j’avais parlé ici des deux camélias rouges que nous avions plantés dans le jardin.
Tout allait bien, ils était couverts de boutons et commençaient à nous offrir des fleurs.
Jusqu’au jour où… il a gelé durement durant plusieurs nuits de suite.
Même recouverts d’un voile d’hivernage, mes protégés n’ont pas du tout apprécié cette saute d’humeur météorologique.
Un matin, j’ai eu la triste surprise de les découvrir métamorphosés.
Leur feuillage était entièrement devenu brun.
Les boutons n’étaient pas tombés, mais pas une feuille n’avait résisté à l’épreuve du froid.
Depuis, elles ont séché et chutent par poignées, suivies par les boutons qui étaient sur le point de fleurir.
Ce spectacle me désole, évidement… à ceci près que, depuis deux ou trois jours, j’ai réalisé que si le feuillage rend l’âme pitoyablement, de très nombreuses jeunes pousses de feuilles apparaissent un peu partout.
Cela veut-il dire qu’après ce terrible baptême du feu mes précieux camélias rouges vont renaître de leurs cendres et s’habituer aux variations du climat et au sol qui est désormais le leur?
Je l’espère…

Ecriplume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s