La sieste de Neige

Alors que ce mois d’avril est extrêmement sec et chaud dans notre région de Franche-Comté, les animaux qui vivent dans le jardin vaquent à leurs occupations, profitant des nombreuses zones d’ombres dispensées par le couvert des arbres et les petites cabanes placées à leur intention.
Parmi mes huit poules d’ornement, Neige, ma très familière poule hollandaise, a le chic pour trouver des endroits bien cachés et complètements inattendus afin d’y faire sa sieste.
Cette fois, elle avait trouvé refuge dans un pot de la petite réserve entassée dans un recoin bien dissimulé du jardin.
Il nous a fallu un bon quart d’heure de recherches et d’appels désespérés avant qu’enfin mon mari ne la trouve complètement par hasard.
Il faut dire que, pour Neige, la sieste est sacrée.
Même si, en temps normal, elle répond à son nom comme le ferait un chien, il est hors de question pour elle d’interrompre son moment de récupération, même pour ne donner qu’un simple signe de vie!

Ecriplume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s