Les pervenches de la maison d’à côté

Maison de vacances de la famille de mon Capitaine, la maison voisine de la nôtre se trouve tout au bout de notre jardin.
En l’absence des propriétaires, mon mari y passe la tondeuse lorsque c’est nécessaire.
La semaine dernière, alors qu’il vérifiait l’état du gazon, il a découvert un buisson couvert de fleurs et m’a proposé de venir le voir.
Je n’avais jamais vu ces fleurs, que, grâce à une application dédiée, j’ai pu identifier comme étant des pervenches.
Le moment venu… nous ferons en sorte qu’un deuxième petit buisson identique s’épanouisse dans un coin de notre jardin…
Dans le langage des fleurs, dit-on, la pervenche est l’emblème un peu mélancolique d’un doux souvenir.

A propos de la pervenche, si je ne connaissais pas la fleur, je me souviens très vaguement d’un conte que j’avais lu lorsque j’étais enfant.
Il parlait d’un oiseau bleu très rare, la pervenche, que les coeurs purs recherchaient toute leur vie.
J’ai donc toujours cru que la pervenche était bel et bien un oiseau,
Mais non…
Lorsque les poètes disent que « la pervenche sont les yeux du ciel », ils parlent bien de la fleur, et non pas d’un oiseau…

Ecriplume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s