Claire Austin, la perle blanche

Dans le jardin, même les arbres morts ont un rôle.

Nous en avons notamment deux qui accueillent des rosiers grimpants… et des maisonnettes pour les oiseaux.
Parmi ces grimpants qui les fréquentent se trouvent deux Claire Austin, de David Austin.
J’aime beaucoup ses fleurs gracieuses et une particularité qui les rend particulier: ils

donnent des fleurs dont les coloris sont variables.
Ci-dessus, la première Claire Austin de ce printemps 2020 était d’un blanc très pur lorsque la fleur s’est ouverte, devenant plus crémeux en s’épanouissant.
Mais l’on voit sur les photos suivantes que ces roses peuvent également se teinter de jaune ou de rose très tôt.

Son parfum est discret, au diapason de ce rosier qui, lorsqu’il grimpe le long des arbres qu’il accompagne, le pare d’un ruban de verdure parsemé de perles…

Ecriplume