Ispahan, le Pompon des Princes

Avec le temps, je suis de plus en plus attirée par les rosiers historiques.
Il était donc logique que je rêve d’introduire la Rose de Damas dans la roseraie.
La Belle de Perse…
Originaire du Proche-Orient, elle était déjà connue, dit-on, vers les années 1000 avant J.C. et a été rapportée en Europe par les Croisés.
J’ai donc cherché à acquérir un exemplaire du rosier Ispahan, aussi appelé Pompon des Princes, connu sous nos latitudes depuis 1832.
Le trouver n’a pas été simple…

Même s’il figure dans les catalogues de plusieurs pépiniéristes en ligne, il était le plus souvent indisponible.
C’est finalement chez David Austin que je l’ai trouvé et commandé.
Le rosier est arrivé d’Angleterre le 27 novembre 2011, en container, et a été immédiatement planté à l’emplacement qui lui était réservé.
Six mois après son arrivée, il nous offrait sa première rose…
Bien qu’elle ne ressemble absolument pas aux roses vers lesquelles vont mes préférences, je suis très vite tombée sous le charme de cette belle Persane et de ses fleurs bien pleines.
D’autant que le rosier s’est montré généreux avec une floraison abondante, que je sais ne pas être remontante.
Mai elle peut atteindre six semaines, la plus longue pour les rosiers de Damas.
Ses fleurs sont petites cette année mais devraient prendre de l’amplitude au fil du temps.
Pour sa première année parmi nous, Ispahan fait honneur à sa lignée.

Il n’est pour le moment pas encore bien grand, ce qui est logique vu son jeune âge, mais ne semble pas affecté par la marsonia qui est pourtant présente chez certains de mes rosiers.
Son feuillage reste bien vert, il résiste à la pluie comme au grand soleil et aux périodes de sécheresse.
Quant à ses fleurs, elles fleurissent longtemps donc, et sont lumineuses et belles.

Enfin, il y a son attrait principal…
Avouons-le, j’attendais de pouvoir enfin respirer le parfum d’une rose de Damas dans le jardin…
Il n’en existe plus que quelques variétés, et c’est un privilège de voir fleurir ici cette fleur utilisées pour la fabrication d »eau et d’essence de rose réputées.
J’ai coupé une fleur que j’ai gardée auprès de moi pour pouvoir l’étudier de plus près.
J’ai toujours sur mon bureau, un petit flacon d’absolue de Rose de Damas.
Je peux désormais vérifier que l’étiquette ne ment pas… il s’agit bien d’elle…
Ce parfum suave si particulier est très reconnaissable, fascinant.

A noter encore qu’Ispahan a été primé:

  • Dowager Rose Queen (ARS), Rogue Valley Rose Society Show, 1998
  • Award of Garden Merit  (RHS/RNRS), Royal Horticultural Society Show, 1993

Ecriplume

A savoir: 

  • Type de Rosier: Rosier Ancien 
  • Année d’Obtention : Obtenteur inconnu avant 1832
  • Sous-famille: Damascena
  • Port: Rosiers Arbustif 
  • Famille Roses de Damas
  • Couleur: Rose pur
  • Parfum:  Puissant
  • Résistance aux maladies: Bonne
  • Hauteur: 1,50m
  • Largeur: 125 cm 
  • Floraison: Unique, non remontant. Floraison mai/juillet
  • Diamètre de la fleur: 10 cm.
  • Feuillage:  Semi-persistant vert argenté
  • Port: Buissonnant, semi-érigé

Besoins:

  • Type de sol: Rustique
  • Climat: Très rustique
  • Exposition: Soleil
  • Distances de plantation: Environ 90cm entre chaque pied

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s