Rosier d’intérieur, le retour!

Au tout début du printemps, mû par un grand élan d’optimisme, mon mari a sorti une partie de mes rosiers d’intérieur… et a oublié de les rentrer.
Or, cette nuit-là, il a gelé.
Quand ils ont regagné la protection de la véranda, il était trop tard.
Quelques jours après, il a fallu se rendre à l’évidence: ils étaient irrécupérables.

Devant ma déception, ma tendre moitié a promis qu’il les remplacerait.
J’ai cru qu’il avait oublié, mais non: cette semaine, il est revenu avec quatre jolis rosiers, achetés chez ma fleuriste préférée.
La véranda va à nouveau vibrer sur le même diapason que la roseraie…

Eriplume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s