Le jasmin et la girouette

J’avais parlé de lui il y a quelques mois…
Mon petit jasmin des poètes commençait à revivre après avoir dépéri à vue d’oeil pour ne plus être qu’un petit bout de tige apparement inerte
Je l’ai remis dans le jardin d’hiver, m’en suis occupé… et il a repris vie.
Il a même trouvé le moyen de nous mettre dans une situation cocasse.
J’avais offert à mon Capitaine une girouette rendant hommage aux oies sauvages.
Mais comme je ne supporte pas l’idée qu’il puisse prendre le risque de monter sur le toit pour la fixer, nous l’avons installée sous la véranda « en attendant ».
Le jasmin, lui, n’a pas attendu pour s’emparer de l’objet en question autour duquel il a enroulé ses vrilles, lui apportant un charme supplémentaire.
Bref… nous avons décidé de lui laisser le tuteur qu’il a choisi.
La girouette aura donc une autre vocation que celle que nous allions lui attribuer!

Ecriplume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s