Mes attendrissants protégés…

Quand l’un de nos canards a suivi les poules pour aller dormir très en hauteur dans le poulailler, j’ai pensé que c’était une tentative qui resterait isolée.

Mais non… les jours suivants, chaque soir, il a recommencé son manège à la stupéfaction de mes poulettes qui ont l’air de trouver un peu curieux que ce grand poussin veuille dormir avec elles.

Pour l’instant, il ne cherche pas à se percher sur les barres, ce qui serait voué à l’échec.

Mais vu le regard qu’il jette à Bulle, l’une de ses mamans adoptives qui, elle, aime passer la nuit tout en haut et pondre ses oeufs dans un « sac à foin », il semble déjà échafauder un plan lui permettant de la rejoindre!

Et pendant ce temps-là, me direz-vous, où dorment ses frères et soeurs?
Regardez mieux…
Même s’il fait sombre dans le poulailler et qu’il est difficile de les distinguer, ils se trouvent sur la plate-forme juste sous celle des perchoirs.
Le poulailler est une véritable Cour des Miracles.
Huit poules et quatre désormais grands canards Coureurs Indiens s’y reposent la nuit, en toute sécurité et en bonne entente.
Et c’est… irrésistible.

Ecriplume

2 réflexions sur “Mes attendrissants protégés…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s