La fleur mère…

Chaque année, je guette sa floraison et je cours la photographier sans attendre, sachant qu’elle est très éphémère…
Elle est à la base de tout, sans elle il n’y aurait pas de roses.
Elle… la fleur de l’églantier, le rosier sauvage, père de tous les autres rosiers.
Je voue une reconnaissance grandissante à cette petite fleur fragile et discrète. 
En ce moment j’ai énormément de travail, mais j’attends une accalmie pour m’atteler à l’étude plus approfondie de cette fleur et au chemin qu’ont emprunté les premiers rosiéristes pour partir de cette merveille naturelle aux pétales en forme de coeur et arriver à créer la première rose…

Ecriplume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s