La résurrection de la nature

La chaleur caniculaire et la sécheresse ont été terribles pour les jardins, le nôtre y compris.
En faisant un premier point des dégâts les plus apparents, il semble que j’ai perdu un rosier, et que les hellébores  ne renaîtront pas.
Mais après quelques pluies revigorantes, nous avons eu la surprise de découvrir que de très nombreux rosiers sont couverts de boutons…
Ils n’ont pas dit leur dernier mot, eux dont la floraison a été brutalement interrompue en plein coeur de l’été.
Les feuillages sont très abimés, mais ils sont prêts pour de nouvelles surprises…
En attendant, j’ai pris quelques photos du visage du jardin à quelques jours du début de l’automne.
Et j’adore le charme qu’il dégage… relevé par la présence pétillante de  nos cinq petites poulettes.
Tous les jardiniers, amateurs ou non, doivent avoir ressenti la même détresse devant les dégâts provoqués par la sécheresse.
Mais le découragement que nous avons pu ressentir fait place à l’admiration devant la force de la nature…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s