Le jasmin et la girouette

J’avais parlé de lui il y a quelques mois…
Mon petit jasmin des poètes commençait à revivre après avoir dépéri à vue d’oeil pour ne plus être qu’un petit bout de tige apparement inerte
Je l’ai remis dans le jardin d’hiver, m’en suis occupé… et il a repris vie.
Il a même trouvé le moyen de nous mettre dans une situation cocasse.
J’avais offert à mon Capitaine une girouette rendant hommage aux oies sauvages.
Mais comme je ne supporte pas l’idée qu’il puisse prendre le risque de monter sur le toit pour la fixer, nous l’avons installée sous la véranda « en attendant ».
Le jasmin, lui, n’a pas attendu pour s’emparer de l’objet en question autour duquel il a enroulé ses vrilles, lui apportant un charme supplémentaire.
Bref… nous avons décidé de lui laisser le tuteur qu’il a choisi.
La girouette aura donc une autre vocation que celle que nous allions lui attribuer!

Ecriplume

Merveilleux Diplodénias…

Durant tout l’hiver, les Diplodénias ont profité de la douceur de la véranda.
Depuis que les températures se sont adoucies, nous les sortons à la moindre pluie pour qu’ils profitent de cet arrosage naturel, les rentrant ensuite dans leur Jardin d’Hiver pour ne pas risquer de les mettre en danger.
Ils passeront plus de temps après la période des Saints de Glace.


Pour nous remercier, ils recommencent à fleurir…
Des couleurs douce pour l’un, éclatante pour l’autre, et le bonheur de retrouver ces plantes solides et généreuses

Ecriplume

Hellébores: le cheptel s’agrandit!

Deux nouvelles hellébores sont venues rejoindre les deux premières dans le Jardin d’Hiver.
J’ai immédiatement eu un coup de coeur pour celle ci-dessus: une hellébore orientale Double Rose, aux fleurs rose pâle plus grosses que les autres.

La deuxième va avoir besoin d’un peu de temps pour se révéler.
Il s’agit de l’hellébore orientale Double Blanc guttatus.
A terme, elle est sensée donner ceci (photo de droite) … mais ressemble pour le moment à cela (photo de gauche).
A sa décharge, elle a souffert du transport.
Le terreau a sali ses pétales et ses feuilles, et elle a bien besoin de respirer.
J’espère que les prochaines fleurs, qui apparaissent plutôt sales et verdâtres vont s’épanouir dans leurs couleurs par la suite…
En attendant, les deux hellébores précédentes continuent à grandir et à fleurir et j’espère que les deux nouvelles arrivées suivront leur exemple!

Ecriplume

Doux jasmin…

En avril dernier, pour mon anniversaire, une amie m’avait offert un arrangement de roses et de jasmin.
Nous avions replanté le jasmin dans le jardin comme cela nous avait été conseillé, mais il avait dépéri.
Ce n’est que plusieurs mois après qu’il et peu à peu revenu à la vie, comme je l’avais expliqué dans un précédent post.
Il continue à croître, mais est loin d’afficher les premiers signes d’une floraison…
J’ai donc décidé d’en trouver un deuxième pour pouvoir à nouveau profiter de ce parfum enivrant.

Et c’est dans le rayon fleurs d’une grande surface décidément riche en végétaux de qualité que j’ai trouvé celui-ci, entièrement en boutons, mais un peu sec lorsque je l’ai acheté il y a une dizaine de jours.
Un arrosage régulier et un lieu qui lui plaît a suffit à lui donner assez de tonus pour fleurir.
Quand à l’autre jasmin, il continue à renaître tranquillement de ses cendres

Ecriplume

La sublime hellébore blanche

La petite hellébore blanche que j’ai achetée il y a deux semaines n’a pas tardé à tenir ses promesses.
J’avais choisi cette Hellébore Niger Double Fashion pour les fleurs doubles annoncées.
Je n’ai pas été déçue…
Pourtant, ce n’était pas gagné d’avance.
En la voyant arriver, j’avais même eu une appréhension.
Elle était toute petite, et de nombreux boutons se trouvaient au ras de la terre.


Mais elle commence à se développer peu à peu en beauté.
Et je continue à me prendre d’un amour fou pour ces fleurs ravissantes…
Sa cousine pourpre que j’ai déjà présentée ici va d’ailleurs sans doute devoir être plantée au jardin: elle grandit à vue d’oeil tout en continuant à nous offrir une abondance de fleurs!
A propos, j’ai trouvé sur GammVert la signification de l’hellébore dans le langage des fleurs.
Voici ce qu’ils en disent:
Dans la mythologie grecque, l’hellébore était associé à Chronos, le roi des Titans et père de Zeus.
Elle a différentes significations selon sa couleur: blanche c’est une demande en mariage; noire, elle supplie de mettre fin à des tourments; verte, elle interroge le ou la partenaire sur ses sentiments.

Ecriplume

PS: je précise que cette Hellébore blanche vient de l’entreprise Promesse de Fleurs

Cyclamen: nous faisons connaissance…

Jusqu’ici je n’avais aucune attirance pour les cyclamens.
Une expérience soldée par la mort très prématurée d’un cyclamen rouge que j’avais vainement tenté de préserver, il y a au moins trente ans, m’avait découragée.
Pour moi, ces plantes étaient fragiles et compliquées à maintenir en bonne forme.
Mon histoire avec elles s’est donc arrêtée là, et je n’ai plus renouvelé ma désastreuse expérience.
C’est donc avec un peu de crainte que j’ai reçu, à Noël un splendide cyclamen rose.
Il m’a été offert par un ami de mon mari que j’apprécie beaucoup, et qui me l’a donné en me précisant:
« Ce n’est pas la saison des roses, je n’ai pas pu vous en offrir. Alors j’ai choisi ce cyclamen dans la couleur que vous aimez… »
Lorsque mon nouveau protégé et moi nous sommes retrouvés en tête-à-tête, j’ai commencé à le regarder de plus près et à lire tout ce que j’ai pu trouver sur les soins à lui apporter.
Je craignais les arrosages et le risque de le faire périr comme je l’avais fait pour son lointain cousin.
Installé dans le Jardin d’Hiver, il a semblé s’y plaire, et a bien réagi à ma façon de m’occuper de lui.
Elle se résumait à l’arroser une ou deux fois par semaine en faisant attention à ne mouiller ni ses feuilles, ni ses tiges et encore moins ses boutons, et à retirer les fleurs fanées.
Plus d’un mois après, mon cyclamen est toujours aussi beau…
Il s’épanouit, fleurit sans discontinuer, et ne donne aucun signe de faiblesse.
Sa façon à lui de me faire comprendre qu’il n’est pas plus fragile qu’une autre plante, et que j’avais dû commettre des erreurs grossières la première fois que j’ai eu à m’occuper de l’un de ses congénères…

Ecriplume

Auto-cadeau de roses!

Depuis que je suis en France, j’ai repéré deux endroits où sont vendues des roses que j’aime énormément, à petits prix.
C’est en général en hiver que je craque de temp en temps et que j’en confectionne de gros bouquets qui, dans la véranda, se conservent durant trois semaines voire plus.


Je n’ai pas résisté en cette période où le soleil fait son retour sous des températures plus froides… et je suis revenue avec trois bottes.
Voici donc mon compagnon pour quelques semaines…

Ecriplume

Astuces et bons plans

Il ne faut pas forcément dépenser des fortunes pour s’offrir un beau bouquet.
Celui-ci, composé de trois bottes de roses, m’a coûté un peu moins de 15 euros.
Sachant que les roses sont à la fois belles et résistantes, elles méritent d’être signalées.
A ma connaissance, deux grandes surfaces en particulier les proposent à la vente dans cette gamme de prix: Lidl et Colruit.

Une deuxième hellébore très particulière…

Hellébore niger Double Fashion (Photo Promesse de Fleurs)

Depuis que m’a été offerte une hellébore pourpre à Noël, j’ai eu envie d’en trouver une deuxième, si possible de couleur blanche.
Malheureusement, je n’en ai pas trouvé.
Je commençais à me dire que je devais passer à autre chose lorsque j’ai reçu un mail publicitaire de l’une de mes pépinières préférées (Promesse de Fleurs, pour tout vous dire).
L’équipe annonçait la « Semaine des Hellébores » avec 80 variétés proposées à la vente.
Impossible de laisser passer l’occasion…
Après avoir consulté le site, j’ai fini par commander une hellébore niger « double fashion » d’un blanc très pur.
Auparavant, j’ai appelé l’entreprise pour savoir si les plantes étaient livrées en boutons, ce qui m’a été confirmé.
Ne restait plus qu’à patienter.
Très peu de temps après avoir passé commande, ma Rose de Noël est arrivée.
Elle est beaucoup plus petite que celle qui partage déjà ma vie, ne présente qu’une seule fleur pour le moment, et beaucoup de boutons… qui se trouvent au ras de la terre.
Il faudra de la patience et des soins pour qu’elle s’épanouisse comme je l’espère…
Comme pour sa cousine qui trônait déjà sur la table basse de la véranda, je n’ai pas encore décidé si elles resteront dans cette pièce pour continuer à la fleurir l’été, ou si elles seront plantées dans le jardin.
Je crois que je préfèrerais les garder à l’intérieur…
En attendant, j’attends la floraison des premiers boutons tandis que l’hellébore pourpre continue à fleurir sans discontinuer!

Ecriplume