Tableaux d'hiver…

Ce que nous appelons « l’hiver météo » a déjà commencé…

Je préfère de loin le jardin au printemps, mais il faut reconnaître qu’il nous offre des images pleine de poésie…

Les feuilles et les dernières fleurs hérissées d’une chevelure de givre…

Un spectacle délicat…

Ecriplume

L’Oxalis Pourpre du Jardin d’Hiver

Nous vivions encore en Suisse lorsque la maman de mon Capitaine nous a donné des graines d’Oxalis Pourpre.
Mon Capitaine les a semées dans une jardinière et a plante a prospéré sur le balcon durant toute la période que nous avons passée en Valais.

En été, elle fleurissait et, en hiver, se fanait pour renaître au printemps.
Elle est si jolie et si simple à cultiver que nous nous y sommes attachés.
Elle nous a donc suivis en France lors de notre déménagement, en 2017.
Mais cette fois, après avoir fait ses premières armes à l’extérieur, elle a trouvé sa place dans la véranda où elle a continué à nous enchanter.
Nous sommes en novembre.

Elle ne fleurit bien sûr plus, mais continue à renouveler son feuillage composé de feuilles triangulaires de couleur pourpre.
Comme beaucoup de plantes, l’Oxalis est connue sous plusieurs noms comme Faux trèfle à quatre feuilles ou Trèfle à fleurs roses.
Tout-terrain, elle nous a prouvé qu’elle aime autant vivre à l’intérieur que dehors… sous certaines conditions.
Elle a besoin de beaucoup de lumière, même si elle n’est pas très fan du soleil direct, et demande un arrosage régulier, faute de quoi son feuillage s’affaisse rapidement.
Nous ne lui avons pas donné d’engrais: elle ne semble pas en avoir besoin pour s’épanouir.
En revanche, il faut penser à retirer les feuilles fanées.
Certains conseillent d’hiverner la plante au sec et dans l’obscurité dès novembre, pour qu’elle reprenne en février.
Dans la véranda où elle semble se plaire, la température est fraîche, sauf lorsque nous la chauffons.
Elle ne bougera donc vraisemblablement pas de sa place… sauf si nous constatons qu’elle n’apprécie plus ses conditions de vie.

Ecriplume