BOSCOBEL

Boscobel m’a interpellée comme quelques autres alors que je me trouvais dans la jardinerie Leclerc.
Acheté et planté le 7-06-2018 il s’est rapidement distingué par sa jolie floraison délicieusement parfumée et ses belles rosettes couleur corail…

Dans un premier temps, ce rosier signé David Austin a été planté dans l’un des premiers parterres du jardin.
La roseraie n’était pas encore vraiment élaborée et cette place n’était pas faite pour lui.
Je ne l’ai compris que plus tard.
Plusieurs rosiers qui ont commencé leur vie à cet endroit n’ont pas survécu ou ont végété.
Lui s’est battu.
Il a fleuri mais m’a fait comprendre que cet endroit n’était pas fait pour lui.
L’automne suivant, il a donc été déplacé pour trouver une nouvelle place le long de l’allée centrale de la roseraie.
Il m’a aussitôt prouvé sa reconnaissance en fleurissant deux fois dans l’année, de manière abondante.
Sa dernière floraison se passe en ce moment, fin octobre 2019.
Il nous offre pas moins de six roses parfaites, nous accordant le privilège de repousser l’automne en rêvant de printemps…

Ecriplume

  • Type de Rosier: Rosier Anglais 
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’Obtention :  2012
  • Appellation:  Auscousin
  • Port:  Buissonnant, irrégulier
  • Famille: Rosier Anglais Hybrides Leander
  • Couleur: Rose corail, rose saumon
  • Parfum:  Parfum puissant de myrrhe mêlé d’une touche d’aubépine et de notes de sureau, de poire et d’amande.
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Bonne
  • Hauteur: 110 cm
  • Largeur:  110 cm
  • Fleurs: 9 cm
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol: Léger
  • Climat: Tous
  • Exposition: Soleil, mi-ombre

Conseils de taille:
La taille des rosiers anglais buissonnants est indispensable à la floraison.  A la fin de l’hiver raccourcissez les rameaux à 3 -5 yeux au dessus du sol (au plus bas), choisissez un œil partant vers l’extérieur pour un port plus élégant. Profitez de cette taille pour éliminer les bois morts et les branches disgracieuses. La taille s’effectue en biseaux au dessus d’un œil. Au fur et à mesure de la floraison éliminez les fleurs fanées, cela stimule l’épanouissement d’autres boutons.

D’où vient son nom

On raconte que le Roi Charles II se cacha dans un chêne creux à Boscobel House durant la Guerre Civile Anglaise.

Summer Song

Pauvre petit…
Ce sont les mots qui me viennent à l’esprit lorsque je regarde mon petit Summer Song.
J’ai acheté ce joli rosier David Austin dans la jardinerie de la grande surface Leclerc située non loin de chez nous.
C’était le 22 mars 2019.
Je ne le connaissais absolument pas, mais la rose qui figurait sur son étiquette, présentait une couleur orange cuivré que je n’avais encore jamais vue ailleurs.
Il était un peu chétif en arrivant, mais j’avais l’espoir de pouvoir l’aider à se renforcer.
La première et unique fleur qu’il a sortie après beaucoup de temps correspondait bien à la couleur inhabituelle que j’avais vue.
Mais la rose était au diapason de son rosier: faible.
La plante en question ne disposait que deux tiges très fines, et je l’entourais de précautions pour éviter de la malmener.
C’était sans compter les événements extérieurs…

Un jour, un ami de la famille a eu un geste maladroit et a brisé l’une des deux tiges si délicates.
J’ai cru que cela signait la fin de mon rosier…
Mais en août, un nouveau bouton s’est présenté et, cette fois, en est sorti une fleur sublime.
Le coeur était formé de pétales bien serrés dans un anneau parfait.
Je sais que cette rose est réputée pour son parfum, mais je n’ai pas eu l’occasion de le percevoir: le rosier était trop bas pour que je puisse en humer la fleur.
Dans quelques semaines, mon petit rosier, qui dispose à nouveau de deux tiges assez ténues, va passer son premier hiver et, pour lui donner une chance de le vivre dans les meilleures conditions, je compte le recouvrir d’un voile d’hivernage.
Car j’avoue que j’aurais beaucoup de peine si je devais le perdre…

Ecriplume

  • Type de Rosier: Rosier Anglais 
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’Obtention :  2005
  • Appellation:  Austango
  • Port:  Buissonnant, droit
  • Famille: Rosier Anglais Hybrides Leander
  • Couleur: Orange – rouge
  • Parfum: Puissant, doux mélange de feuilles de chrysanthème, banane mûre et Rose Thé
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Bonne
  • Hauteur: 125 cm
  • Largeur:  90 cm
  • Fleurs: 9 cm
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol: Riche et léger
  • Climat: Tous
  • Exposition: Soleil

Conseils de taille:
La taille des rosiers anglais buissonnants est indispensable à la floraison.  A la fin de l’hiver raccourcissez les rameaux à 3 -5 yeux au dessus du sol (au plus bas), choisissez un œil partant vers l’extérieur pour un port plus élégant. Profitez de cette taille pour éliminer les bois morts et les branches disgracieuses. La taille s’effectue en biseaux au dessus d’un œil. Au fur et à mesure de la floraison éliminez les fleurs fanées, cela stimule l’épanouissement d’autres boutons.

D’où vient son nom

Aucune indication officielle.

Susan Williams-Ellis

Qu’est-ce qui m’a pris d’acquérir ce rosier?!
Je me suis parfois posé la question, au fil de cette année 2019… et il s’est chargé d’y répondre tout seul, à sa manière.
Dans le jardin, il a un rôle particulier.
Au sein d’une bande d’amis, il serait celui qui est plein de bonne volonté, mais qui fait un peu tout de travers.
Celui qui agace un peu pour son aspect débraillé, mais auquel on voue une infinie tendresse…
Tellement attachant que l’on ne pourrait plus s’en passer.
Susan William- Ellis, comme tous les rosiers anglais achetés fin 2017 et fin 2018, je l’avais vu sur le site de son créateur David Austin.
Les photos présentaient de petites grappes de quelques fleurs blanches, chiffonnées mais plutôt bien rondes, et des boutons roses.

Le texte de présentation précisait que le rosier était très sain et que le parfum était moyennement puissant.
Il n’en fallait pas plus pour que je le convie dans notre roseraie.
Placé à côté du merveilleux Queen of Sweden, ce petit rosier semble avoir compris rapidement qu’il ne pourrait pas rivaliser avec la beauté radieuse de son voisin de plate-bande.
Il a donc choisi un autre moyen de me séduire.
Au printemps, je ne me souviens pas l’avoir vu fleurir… ou alors en n’offrant qu’une ou deux fleurs restées très discrètes au milieu des autres .
Il prenait ses marques… tandis que je m’interrogeais sur sa capacité à ressembler à un rosier digne de ce nom.
En revanche, il a grandi, grandi… jusqu’à dépasser largement un mètre de hauteur.
Au milieu de l’été, il a ensuite commencé à fleurir pour de bon.
Et c’est là qu’il m’a amusée…
A côté de certaines stars de la roseraie, ses fleurs faisaient un peu pâle figure: elles n’étaient ni énormes, ni parfaites.
Ce rosier atypique me faisait plutôt penser à une jeune fille décoiffée mais portée par un enthousiasme volubile et une générosité débordante, qui se traduisaient ici par une floraison quasi permanente.
Constamment couvert de boutons, il nous offrait des fleurs à profusion…
Pas toutes jolies, mais joyeusement nombreuses.

J’ai appris qu’il est une mutation de The Mayflower auquel il ressemble, dit-on.
Un rosier bien solide.
Nous sommes mi-octobre, et il fleurit toujours, se moquant complètement de la pluie à laquelle il résiste magnifiquement.
Ses fleurs sont toujours un peu froissées, ce qui leur apporte un aspect juvénile, plein d’humour.
Quant à son parfum, il n’est en effet pas de ceux qui vous happent au passage.
Mais lorsque l’on prend la peine de se pencher vers elles, ses roses dégagent une odeur délicate, très agréable.
Au fil des mois, j’ai appris à aimer ce charmant rosier qui a passé l’année sans être affecté par la moindre maladie, ne demandant aucun soin particulier pour évoluer.
C’est un vrai campagnard, un rustique, campé bien droit sur ses tiges.
Lorsque je suis dans la roseraie, je ne manque jamais d’aller dire à mon grand ébouriffé combien je l’apprécie pour sa délicieuse présence…

Ecriplume

  • Type de Rosier: Rosier Anglais 
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’Obtention :  2010
  • Appellation:  Ausquirk
  • Port:  Buissonnant, irrégulier
  • Famille: Rosier Anglais Hybrides de Rosiers Anciens
  • Couleur: blanc pur
  • Parfum: Parfum discret de rose ancienne
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Forte
  • Hauteur: 120 cm
  • Largeur:  90 cm
  • Fleurs: 10 cm
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol: Normal
  • Climat: Tous
  • Exposition: Soleil, mi-ombre

Conseils de taille:

Au printemps, le tailler à 1/3.

D’où vient son nom

Susan Williams-Ellis était une dessinatrice qui a fondé avec son mari Euan Cooper-Willis, la faïencerie Portmeirion. Susan était passionnée de Roses Anglaises et en a immortalisé dans de magnifiques aquarelles.

Lichfield Angel

Je fonctionne souvent aux coups de coeur… et c’est très exactement ce qui s’est passé avec ce rosier.
J’avais vu sa photo sur le site de David Austin, qui en est le créateur, et j’avais trouvé très belles ces roses qui débutaient leur vie sous forme de boutons couleur pêche rosée avant de s’ouvrir sur de délictes rosettes crémeuses.
J’en ai commandé un exemplaire qui est arrivé en décembre 2018, en racines nues.

Le sol était dur, en cette saison, et mon Capitaine a payé de sa personne pour planter tous les rosiers arrivés à cette période…
Lichfield Angel a mis du temps à se sentir suffisamment bien pour fleurir.
Ni le printemps ni l’été ne l’ont vraiment inspiré: à peine m’a-t-il donné une rose un peu malingre, comme pour me demander de prendre patience.
Je m’y attendais: il est connu pour avoir une croissance lente.
C’est à la mi-septembre, alors que le soleil cédait la place à la pluie, qu’il s’est vraiment révélé…
Je sais que ce rosier est censé donner des floraisons abondantes lorsqu’il est à maturité.
Cette fois, six roses ont éclos, ce que je trouve très honorable pour une première année d’existence dans notre jardin.
Je suis très sensible à la beauté de ses fleurs, à cette couleur si tendre, au courage de ces végétaux qui s’appliquent à fleurir malgré une météo automnal peu clémente…
Ajoutez à cela que Lichfield Angel n’a pratiquement pas d’épines, et vous comprendrez pourquoi il m’est si cher…
A-t-il un défaut?
Peut-être un parfum très discret… mais j’étais prévenue avant de l’acheter.
Il est avant tout, pour moi, un rosier d’une grande douceur, qui contribue à accentuer l’atmosphère paisible du jardin…

Ecriplume

  • Type de Rosier: Rosier Anglais 
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’Obtention :  2006
  • Appellation:  Ausrelate
  • Port:  Buissonnant, irrégulier
  • Famille: Rosier Anglais Hybrides de Moschata
  • Couleur: Crème, champagne, abricot pâle
  • Parfum: Parfum discret de girofle
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Forte
  • Hauteur: 140 cm
  • Largeur:  140 cm
  • Fleurs: 10 cm
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol: Normal
  • Climat: Tous
  • Exposition: Soleil, mi-ombre

Conseils de taille:

Période de taille: De Novembre à Décembre, de Février à Mars.
La taille des rosiers anglais est indispensable à la floraison. A la fin de l’hiver, en février-mars, raccourcissez les rameaux à 3-5 yeux au dessus du sol (au plus bas), choisissez un œil partant vers l’extérieur pour un port plus élégant. Profitez de cette taille pour éliminer les bois morts et les branches disgracieuses. La taille s’effectue en biseaux au dessus d’un œil. (Source: Promesse de Fleurs)

D’où vient son nom

Baptisé pour célébrer la découverte dans la Cathédrale de Lichfield, dans le Staffordshire, d’un panneau calcaire sculpté datant du VIIIème siècle lors d’une fouille archéologique de la nef. Ce panneau censé représenter l’Archange Gabriel, était dans un remarquable état de conservation, portant encore des traces de peinture de l’époque saxonne.

Claire Austin

Dès l’instant où j’ai souhaité avoir un jardin de roses, nous avons tout de suite pensé utiliser deux arbres morts du jardin comme supports naturels à de futurs rosiers grimpants.
Ils n’étaient plus aussi fringuants qu’ils avaient pu être, mais ces arbres avaient droit à une deuxième vie, eux qui avaient toujours un certain charme, à nos yeux du moins.
J’ai commandé à leur intentions deux exemplaires du rosier anglais Claire Austin de David Austin.


Il était annoncé comme très parfumé à la myrrhe et à la vanille, et doté de boutons en coupe jaune citron pâle s’ouvrant sur des fleurs blanc nacré, crémeux.
Ces rosiers ont fait partie de ceux commandés directement chez David Austin, en Angleterre, et sont arrivés comme eux en automne 2017.
Plantés dans la foulées, ils semblent avoir apprécié les places qui leur ont été attribuées…
Dès le printemps, les premières fleurs apparaissaient, identiques à ce que j’en espérais…
Le parfum est bien là, lui aussi, mais plus subtil que puissant à mon goût.
Mais l’ensemble donne un rosier charmant, idéal pour la tâche qui lui était attribuée.

Ecriplume

  • Type de Rosier: Rosier Anglais 
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’Obtention : 2008
  • Appellation:  Ausprior
  • Port:  Grimpant, buissonnant
  • Famille: Rosier Anglais Hybrides Moschata
  • Couleur: Jaune pâle puis blanc crémeux
  • Parfum: Parfum de myrrhe et de vanille.
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Bonne
  • Hauteur: 3,75 m
  • Largeur:  100 cm
  • Fleurs: En coupe, 10 cm
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol: Normal
  • Climat: Tous
  • Exposition: Soleil, mi-ombre

Conseils de taille:

Période de taille: De Novembre à Décembre, de Février à Mars.
La taille d’automne est une taille longue d’entretien non obligatoire. La taille de printemps à la sortie de l’hiver, consiste pour des rosiers arbustes anglais à rabattre d’un tiers les rameaux et à supprimer des branches au centre du rosier pour faire entrer la lumière.
(Source: Truffaut )

D’où vient son nom

Baptisé en l’honneur de la fille de David Austin Père. Claire Austin dirige une pépinière spécialisée dans les plantes vivaces, et détient la plus belle collection d’Angleterre d’iris, pivoines et hémérocalles.


Winchester Cathedral

La première fois que j’ai vu un Winchester Cathedral, ce best-seller de David Austin, c’était dans un jardin consacré aux roses, à Ollon, en Suisse, chez Mme Schusselé. J’ai trouvé très belles ces roses d’un blanc immaculé.

Lorsqu’est venu le moment d’acquérir mes premiers rosiers, j’ai donc tout naturellement intégré celui-ci à ma première commande.

Il ne m’a pas déçue, m’offrant des quantités de fleurs plusieurs fois dans l’année.
J’étais ravie… et je ne m’attendais absolument pas à la surprise qui m’attendait…
La première année, après une première abondante floraison, il a commencé à préparer des boutons de couleur rose.
Je me suis renseignées et j’ai appris que ce rosier était une mutationdu rosier David Austin Mary Rose, ce qui explique qu’il peut parfois produire des fleurs plus ou moins teintées de rose, parfois à moitié blanches et à moitié roses.
J’adore cette particularité qui fait de ce rosier une plante à surprise…
J’en ai installé un deuxième en 2019 dans le jardin. Deuxième spécimen qui, lui, reste fidèle aux fleurs blanches et ne se permet pas les mêmes fantaisies que son aîné planté en 2018.
Sa floraison abondante, ses pétales un peu chiffonnés qui lui donnent un aspect bouillonné

Ecriplume

  • Type de Rosier: Rosier Anglais 
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’Obtention : 1988
  • Appellation:  Auscat
  • Port:  Irrégulier, buissonnant
  • Famille: Rosier Anglais Hybrides Leander
  • Couleur: Blanc
  • Parfum: Parfum léger de rose ancienne, de miel et de fleur d’amandier. Plus prononcé lorsqu’il faut chaud.
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Moyenne
  • Hauteur: 120 cm
  • Largeur: 110 cm 
  • Fleurs: En coupe, 10 cm
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol:  Profond, meuble et fertile
  • Climat: Tous
  • Exposition: Soleil

D’où vient son nom


Baptisé en l’honneur d’une des plus belles cathédrales de Grande-Bretagne.

Un rosier qui se marie merveilleusement avec les pivoines roses…

SPIRIT OF FREEDOM

J’ai commandé ce rosier en 2018, parce que j’avais été sensible a la beauté de ses fleurs.
Sur les photos présentées du Spirit of Freedom sur le site de David Austin, elles étaient rose tendre et lumineux, achevant leur floraison sur une couleur rose lilas, le tout bien campé sur un arbuste solide.
Arrivé le 7 décembre 2018 sous forme de racines nues, le rosier a été planté dans la foulée dans les règles de l’art.

Sa première floraison, avouons-le, est passée totalement inaperçu.
Tous les rosiers ont fleuri en même temps, et je ne savais plus où donner de la tête.
Je m’extasiais devant les résultats mais j’oubliais de faire preuve d’organisation!
Je n’étais pas encore bien structurée dans ma façon de prendre mes photos, oubliant d’attribuer le nom des rosiers à chaque image.
Lorsque j’ai réalisé mon erreur, il était trop tard.
Je pouvais reconnaître sur les clichés les rosiers que je connaissais bien pour les avoir déjà vu fleurir, mais pas les nouveaux arrivés.
J’ai donc attendus que ceux-ci refleurissent et les ai repris en photo en n’oubliant pas cette fois de prendre leur nom.

Spirit of Freedom fleurit en juin -juillet, puis en septembre-octobre. J’ai donc attendu la fin de l’été pour le voir amorcer sa deuxième floraison.
Ce sont par conséquent des photos automnales, prises pour la plupart les 21 et 24 septembre 2019 (un peu plus tôt évidemment pour celles de la fleur en bouton), qui accompagnent ce texte.
Cette fois, j’ai été et je suis toujours attentive à l’évolution du rosier et de ses jolies fleurs bien rondes, lourdes et pulpeuses.
Le bouton arrive rouge, puis, comme l’annonçait son concepteur, offre des roses qui passe par plusieurs couleurs.
En revanche, les branches du mien ont besoin du secours de tuteurs car elles ploient sous le poids des fleurs.
J’espère que cette faiblesse s’atténuera avec le temps: après tout, il n’en est qu’à sa première année dans le jardin.
Il a d’ailleurs d’autres qualités…
Parmi elles: par l’ombre d’une maladie n’est venu l’altérer,.
Quant à son parfum, il révèle des notes de myrrhes, mais est resté pour l’instant très discret.
Enfin, il me rappelle les roses anciennes ce qui rend sa présence d’autant plus précieuse…
Un petit bijou romantique…

Ecriplume

A savoir: 

  • Type de Rosier: Rosier Anglais 
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’obtention: 2002
  • Espèce:  Hybride de Leander
  • Appellation: Ausbite
  • Port: Arbustif
  • Famille: Rosier Anglais Hybrides Moschata
  • Couleur: Rose tendre puis rose lilas
  • Parfum: Légèrement parfumé à la myrhe, parfum de rose ancienne
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Forte
  • Fleur: 9 cm
  • Hauteur: 120 cm
  • Largeur: 120 cm 
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol:  Léger et riche
  • Climat: Tous
  • Exposition: Soleil, mi-ombre

D’où vient son nom?
Baptisé en l’honneur de la Freedom Association qui milite pour la protection et le développement des libertés en Grande-Bretagne.

Golden Celebration

Sans la moindre contestation possible, ce rosier magnifique est un astre dans le jardin…
Comme on peut le voir sur ces photos datant d’il y a quelques jours à peine, sa floraison est spectaculaire, flamboyante…

Golden Celebration a fait partie des rosiers arrivés en racines nues en décembre 2018, commandés directement à la maison David Austin.
Il a été planté quelques jours après son arrivée et, dès sa première floraison, en juin 2019, s’est imposé comme une star absolue.

Dès que je l’ai vu en fleurs, j’ai voué un amour inconditionnel à ce rosier amoureux du soleil, que je trouve en tout point parfait.
Par sa couleur jaune intense, il donne l’impression que des gouttes d’or ont atterri dans la roseraie…
Ses fleurs sont magnifiques, grandes, en coupes et en parfaites rosaces imposantes, accompagnées par un feuillage bien vert.
Il est doté d’un fort parfum de Rose Thé fruité absolument irrésistible.
De plus, il est résistant aux maladies… que demander de plus?
Pour moi, ce rosier est somptueux… et je ne suis pas la seule à le penser vu le nombre de prix qui lui ont été attribués.
Parmi eux, il a reçu le Premier Prix pour le meilleur rosier arbustif et variété la plus parfumée par la Royal National Rose Society. Il a été également nommé Grand Champion du South Australia Rose Society Show.

Ecriplume

  • Type de Rosier: Rosier Anglais 
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’Obtention : 1992
  • Appellation:  Ausgold
  • Port: Grimpant, irrégulier, buissonnant
  • Famille: Rosier Anglais Hybrides Leander
  • Couleur: Jaune profond, doré -cuivré
  • Parfum: Puissant, très fruité, parfum de Rose Thé fruité
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Forte 
  • Hauteur: 120 cm
  • Largeur: 120 cm 
  • Fleurs: 10 cm
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol:  Tous
  • Climat: Tous
  • Exposition: Soleil

D’où vient son nom?
Baptisé ainsi en raison de sa merveilleuse couleur. Son nom en fait le rosier idéal pour célébrer les Noces d’Or, les cinquantenaires, les anniversaires et autres évènements importants.

Queen of Sweden

Je suis sous le charme de Queen of Sweden depuis sa première floraison… et je suis loin d’être la seule!
Preuve en est le fait que l’équipe David Austin l’a choisi pour figurer en couverture de son catalogue 2019/2020.

C’est sur ce même catalogue qu’il m’avait séduite pour la première fois, ce qui m’a poussée à le commander en automne 2018.
Il est arrivé fin décembre et a aussitôt été planté.
Puis… j’ai attendu…
Lorsqu’il a fleuri pour la première fois, j’ai été ravie: il était plus beau encore que je l’espérais, présentant en prime un feuillage parfaitement sain.
Et, pour couronner le tout, il affiche depuis son arrivée une croissance rapide, parfaitement harmonieuse.
Sa floraison dure longtemps et revient plusieurs fois dans l’année.
L’arbuste, solidement érigé, offre des tiges bien droites et d’irrésistibles fleurs en coupe incurvées.

Lorsque le rosier se couvre de fleurs, il devient un exquis petit arbre à dragées roses.
Côté fragrance, un léger parfum de myrrhe existe bien, mais ce n’est de loin pas l’atout principal de cette petite merveille.
On dit de lui que ses fleurs sont parfaites en bouquets… je pense que cela doit être vrai, mais encore faudrait-il que je me résigne à les couper, ce que je ne peux pas me décider à faire!
Pour sa première année d’installation dans cette plate-bande qui en est elle aussi à ses débuts, le résultat est enthousiasmant.

A noter que Queen of Sweden a reçu  le Prix du Mérite de la Royal Horticultural Society

Ecriplume

A savoir: 

  • Type de Rosier: Rosier Anglais Musqué
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’obtention: 2004
  • Espèce:  Hybride de Moschata
  • Appellation: Austiger
  • Port: Arbustif
  • Famille: Rosier Anglais Hybrides Moschata
  • Couleur: Rose dragée
  • Parfum: Légèrement parfumé à la myrhe
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Forte
  • Hauteur: 125 cm
  • Largeur: 90 cm 
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol:  Léger
  • Climat: Tous
  • Exposition: Soleil, mi-ombre

D’où vient son nom?
Baptisé à l’occasion du 350ème anniversaire de la signature en 1654 du Traité d’Amitié et de Commerce entre la Reine Christina de Suède et Oliver Cromwell de Grande-Bretagne.