Pat Austin

Je ne pense pas que j’aurais intégré Pat Austin dans la roseraie s’il ne m’avait pas été offert pour mon anniversaire, au printemps 2018, par l’oncle et la tante de mon Capitaine.
Il ne se trouve plus sur le site ni sur le catalogue de David Austin, mais figure toujours sur les sites des revendeurs.
Comme chacun de mes rosiers possède sa particularité qui le rend unique quelle qu’il soit, je dirais de celui-ci qu’il est… alangui!
J’ignore s’il ne se plaît pas l’endroit où il a été planté dans notre jardin, mais il semble fragile, au point que ses tiges ont bien du mal à supporter les rares fleurs qu’ils nous a données jusqu’ici

Ce qui a pour effet de lui faire baisser la tête comme s’il était constamment sous le coup d’une grande fatigue.
Il ne manque pourtant pas d’engrais naturel et de soins… mais il peine.
Ce qui ne veut pas dire qu’il ne me plaît pas, loin de là.
Pour tout dire… il m’a vraiment séduite depuis peu, alors que, il y a deux ou trois jours, il a refleuri en m’offrant, contrairement à ce qu’il avait fait jusqu’alors, des fleurs superbes.
Son attrait réside essentiellement dans la couleur orangée de ses fleurs, qui apportent une touche de soleil dans la roseraie, et dans la forme ses fleurs, en coupes bien rondes lorsqu’elles commencent à ouvrir leurs boutons.
On dit de lui que c’est un rosier généreux comme peut l’être Abraham Darby.
J’ai d’ailleurs appris qu’il était d’un croisement entre Graham Thomas et Abraham Darby.
Il a reçu le Certificat du Mérite en Australie en 1998, et le RHS/RHRS Award of Garden Merit en 2001 (RHS = Royal Horticultural Society).

J’ai toujours pensé qu’il faut donner du temps aux plantes pour qu’elles puissent bien s’acclimater et donner le meilleur d’elles-même.
J’explique la déprime de mon petit Pat Austin par le fait qu’il n’était dans la roseraie que depuis quelques mois à peine, mais aussi, peut-être, parce qu’il profite, dans la journée, de la mi-ombre apportée par un pommier….
Sans compter le fait que, ces derniers mois, les travaux effectués pour aménager l’allée centrale qu’il borde avec ses congénères, n’ont pas dû vraiment lui plaire.
Le regain d’énergie qu’il a depuis le début du mois de septembre me prouve qu’il avait en effet besoin de temps.
J’espère donc que l’année 2020, qui devrait être plus calme pour lui, lui permettra de s’épanouir, tout en douceur…

Ecriplume

A savoir: 

  • Type de Rosier: Rosier Anglais 
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’obtention: 1997 (création en 1995) 
  • Espèce:  Hybride Leander
  • Autre nom commun: Rose anglaise
  • Port: Arbustif, irrégulier, buissonnant
  • Famille: Rosier Anglais Hybrides Leander
  • Couleur: Orange, cuivré
  • Parfum: Parfum de Rose Thé
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Moyenne
  • Hauteur: 130 cm
  • Largeur: 100 cm 
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol:  Profond, meuble, fertile
  • Climat: Tous
  • Exposition: Soleil

D’où vient son nom?
Ce rosier porte le nom de l’épouse de David Austin.

Teasing Georgia

5 SEPTEMBRE 2019 | ECRIPLUMEMODIFIER

Lorsque j’ai commencé à commander des rosiers, en automne 2017, lors de notre installation en Franche-Comté, Teasing Georgia a fait partie des premiers arrivés.
J’en voulais un jaune et celui-ci méritait vraiment que je m’y attarde.
David Austin avait notamment reçu le Prix du Mérite de la Royal Horticultural Society pour ce très beau spécimen dont la culture était annoncée comme facile.
Mais à son arrivée, quelques semaines après avoir été commandé, il s’est passé quelque chose d’imprévu…
De nombreux rosiers ont été livrés en même temps.
Ce que j’appelais déjà pompeusement « la roseraie » faisait ses premiers pas, et je n’étais pas encore très claire sur la manière dont je souhaitais la concevoir.


Enfin… si les plans étaient édifiés mentalement, ils n’étaient pas dessinés, et j’avais omis d’en parler en détails à mon Capitaine qui était à des années-lumière d’imaginer que je souhaitais non pas un petit jardinet planté d’une dizaine de rosiers, mais quelque chose de nettement plus grand et élaboré.
Ne recevant pas de « consignes » vraiment définies, il a, dans un premier temps, planté selon son idée… qui ne correspondait pas à la mienne, ce que je n’osais pas lui dire.
Mon Teasing Georgia s’est retrouvé à un endroit où il n’aurait pas dû être.
C’est à partir de là que j’ai expliqué à mon mari ce que je voulais vraiment…
Interloqué devant l’énormité de la tâche qui l’attendait, il a mis un moment pour digérer la nouvelle, puis il s’est attaqué aux travaux dès 2018.
C’est donc cet automne-là que, après une première floraison passée un peu inaperçu à une place qui n’était pas la sienne, mon rosier a déménagé pour rejoindre la roseraie dont il est devenu l’un des plus beaux fleurons.
J’ai vite compris en quoi sa réputation était méritée…
Il fleurit abondamment, offre des fleurs magnifiques, en rosaces parfaites, extrêmement parfumées, est vigoureux et résistant…
Il est annoncé comme jaune profond… le mien, comme de nombreux rosiers, a tendance à fleurir en transformant sa couleur au fil des saisons jusqu’à tirer sur la couleur abricot clair.
J’ai découvert récemment qu’il s’agissait d’un grimpant… il va donc sans doute changer de place une deuxième fois sous peu, pour devenir l’un des deux rosiers qui orneront l’arceau de l’allée centrale…
Un magnifique pilier du jardin…

Ecriplume

A savoir: 

  • Type de Rosier: Rosier Anglais 
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’Obtention : 1998
  • Appellation:  Ausbaker
  • Autre nom commun: Rose anglaise
  • Port: Grimpant, irrégulier, buissonnant
  • Famille: Rosier Anglais Hybrides Leander
  • Couleur: Jaune profond
  • Parfum: Puissant, très fruité, parfum de Rose Thé
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Forte 
  • Hauteur: 3,5 m
  • Largeur: 1 m 
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol:  Léger
  • Climat: Tous
  • Exposition: Soleil, mi-ombre

D’où vient son nom?
Voici ce que l’on trouve sur ses origines sur le site David Austin : Baptisé en l’honneur de M. Ulrich Meyer, d’après le prénom de son épouse Georgia – tous deux sont des personnalités des media allemands.

The Lady Gardener

Je voue un amour illimité à ce merveilleux rosier qu’est The Lady Gardener, de David Austin.
Et pour cause: il a tout pour lui…
Plus encore que pour les autres, je guette sa floraison avec une impatience croissante.
Il ne me fait d’ailleurs pas vraiment languir: il fleurit en abondance, encore et encore, tout au long de l’année, de mai à octobre – novembre.
Il est le premier des Rosier Anglais aux fleurs de couleur abricot même si, il faut bien l’avouer, le mien navigue dans les tons pastels plus que dans la teinte abricot pur.
La maison David Austin annonçait une fleur abricot intense pâlissant vers l’extérieur.
Chez moi, le rosier a plutôt tendance à afficher exactement le scénario inverse comme le montrent ces photos prises au fil de l’été.

Aucune importance: cette couleur pastel, si tendre, me ravit, d’autant qu’elle est servie par des fleurs de toute beauté, avec d’innombrables pétales disposées en rosettes.
Je ne complexe plus sur la couleur de la fleur depuis que j’ai lu que la teinte peut varier d’orange doux à crème en passant par abricot tendre.
Nous sommes donc parfaitement dans la norme!
Une chose est sûre dans mon cas: plus la plante refleurit dans l’année, et plus ses couleurs s’éclaircissent…
La couleur me réserve souvent des surprises, comme en témoignent ces photos.
Et je précise qu’étant donné que le jardin est en travaux, elles ne rendent pas honneur aux rosiers autant qu’ils le méritent.
Je compte bien les améliorer l’an prochain, avec un décor plus attrayant.
A chaque stade de sa floraison, ce rosier me charme… d’autant qu’il donne beaucoup de fleurs à la fois, gratifiant mes allées d’une touche de douce exubérance dont je ne peux plus me passer.

Son parfum est raffiné, et j’aurais bien du mal à le définir. Un parfum de Rose de Thé rendu irrésistible par une touche de senteur de cèdre.
D’autres y perçoivent de la vanille… il va falloir que j’y sois plus attentive.

Ecriplume

A savoir: 

  • Type de Rosier: Rosier Anglais 
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’Obtention : 2019
  • Appellation:  Ausbrass
  • Autre nom commun: Rose anglaise
  • Port: Rosier Arbustif 
  • Famille: Rosier Anglais Hybrides de Rosier Ancien
  • Couleur: Abricot
  • Parfum: Léger parfum
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Forte 
  • Hauteur: 1,25 m
  • Largeur: 1 m 
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol:  Argilo-limoneux, sol frais.
  • Climat: Tous
  • Exposition: Soleil, mi-ombre

D’où vient son nom?
Voici ce que l’on trouve sur ses origines sur le site David Austin : Baptisé pour attirer l’attention du public sur le Plant Heritage et l’importance de leur travail pour la protection de la diversité dans les jardins de Grande-Bretagne. Nous conservons ici-même la Collection Nationale de Rosiers Anglais dans nos Jardins de Roses à Albrighton, dans le Shropshire.


Tranquility – David Austin

Certaines rosiers sont moins spectaculaires que d’autres, ce qui n’empêche qu’ils ont leur place dans le jardin auquel ils apportent un charme discret.
C’est le cas pour Tranquillity, de David Austin, que j’ai acheté un jour que je passais au rayon jardinerie du magasin Leclerc de notre région.
Il était là, arborant de petites fleurs blanches…
Planté en automne 2018, il a commencé à fleurir au printemps.
Sa première floraison a été très modeste: quelques petites fleurs blanches donc, au léger parfum de pomme… ou de camomille, selon d’autres avis.

Je me suis dit qu’il fallait que je me fasse une raison: tous les rosiers ne sont pas forcément éclatants.
A noter que la maison David Austin conseille celui-ci pour les mixed-borders ou les massifs de roses.

Dans le courant de l’été, il a refleuri…
J’écris ce texte le 30 août et… il en est à sa troisième floraison.
Cette fois, il m’offre beaucoup plus de fleurs, d’un blanc très pur avec un soupçon de jaune au coeur.
Fleurs aux multiples pétales qui, lorsque le temps le permet, se transforment en rosaces parfaites lorsqu’ils arrivent à maturité.
Si l’on ajoute à cela le fait qu’il s’agit d’un rosier sans épine doté d’un feuillage sain et robuste, on comprendra pourquoi je me suis attachée à ce petit rosier romantique qui porte si bien son nom et qui devrait encore fleurir jusqu’à la fin du mois d’octobre…

Ecriplume

A savoir: 

  • Type de Rosier: Rosier Anglais 
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’Obtention : 2019
  • Appellation:  Ausnoble
  • Autre nom commun: Rosier musqué
  • Port: Rosier Arbustif 
  • Famille: Rosier Anglais Hybrides de Moschata
  • Couleur: Blanc
  • Parfum: Léger parfum de pomme ou de camomille
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Forte 
  • Hauteur: 1,25 m
  • Largeur: 1 m 
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol: Normal
  • Climat: Très rustique.
  • Exposition: Ensoleillée

D’où vient son nom?
Aucune indication à ce sujet.

Ecriplume

Olivia Rose Austin

Olivia Rose Austin… Comment résister à ce beau rosier qui semble cumuler toutes les qualités que l’on peut en attendre?
Pour ceux qui, comme moi, aiment les roses anglaises, ses fleurs en rosette sont irrésistibles, d’un rose doux, et doublées d’un parfum agréablement fruité, bien présent.
Planté à l’automne 2018 dans le jardin, il ne cesse de m’émerveiller.
D’autant qu’il s’agit d’un rosier très récent: l’année d’obtention est… 2014!


J’attends chacune de ses floraisons avec impatience guettant l’évolution de chacun de ses boutons qui aboutissent tous à des fleurs de huit centimètre de diamètres, voire davantage.
Ce rosier est réputé pour sa vigueur et sa grande résistance aux maladies.
Et je peux constater par moi-même qu’il fait en effet partie des spécimens les plus solides du jardin.
Pas la moindre trace de faiblesse dans le feuillage qui, contrairement à plusieurs autres de mes rosiers atteints de marsonia (maladie des taches noires), ne présente pas le moindre symptôme…
Il a obtenu le Grand Prix toute catégorie de la Société Nationale d’Horticulture de France en 2018.
Et dès qu’il est en plein floraison, il fait partie de ceux qui rendent la roseraie… exubérante!
Devant sa beauté et la note romantique qu’il apporte, je caresse le voeu d’en planter trois ou quatre ensemble, en massif…

A savoir: 

  • Type de Rosier: Rosier Anglais 
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’Obtention : 2014
  • Appellation:  Ausmixture
  • Port: Rosier Arbustif 
  • Famille: Rosier Anglais Hybrides de Moschata
  • Couleur: Rose frais et doux 
  • Parfum: Fort, aux notes fruitées
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Forte 
  • Hauteur: 1 m
  • Largeur: 75 cm 
  • Floraison: Remontante.
  • Diamètre de la fleur: 8 cm
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol: Riche et bien drainé.
  • Climat: Très rustique.
  • Exposition: Ensoleillée à mi-ombre.

D’où vient son nom?
Il porte le nom de la fille de David Austin Junior… petite-fille, donc, de feu David Austin Senior.

Ecriplume

Crown Princess Margareta

Ce rosier est le dernier que j’ai acheté cette année… et j’avoue qu’à sa première floraison, au début de l’été 2019, j’ai été non pas déçue mais un peu désabusée.
Pour cette grande première, il ne m’a donné que deux ou trois fleurs parsemée, alors que le rosier en lui-même était en pleine santé.
Il arborait un feuillage sain, vigoureux et abondant.
Il lui fallait du temps pour s’acclimater à son nouvel environnement, me suis-je dit.

Avec raison puisqu’aujourd’hui, alors que le mois d’août est bien avancé, ce grimpant vigoureux est couvert de boutons dont quelques-uns commencent à éclore.
Il nous offre des fleurs parfaites en rosettes délicates couleur abricot qui dégagent un parfum fruité très présent.
Ce rosier a su me séduire à tel point que je n’imagine plus le jardin sans lui…
J’attends cette nouvelle floraison avec impatience!

A savoir: 

  • Type de Rosier: Rosier Anglais 
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’Obtention : 1999
  • Appellation:  Auswinter
  • Port: Rosier Grimpant
  • Famille: Rosier Anglais Hybrides Leander
  • Couleur: Abricot – orange
  • Parfum: Fruité puissant typique des Roses de Thé
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Bonne
  • Hauteur: 3,50 m
  • Largeur: 1,4 m
  • Type de Fleur : Double
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol: Riche
  • Climat: Très rustique.
  • Exposition:  Plein soleil ou mi-ombre.
  • Distances de plantation: Environ 80 cm entre chaque pied. 

D’où vient son nom?
Il porte le nom de la Princesse héritière Margareta, petite-fille de la Reine Victoria. Elle fut une paysagiste et artiste accomplie. Avec son mari, le Roi Gustave VI Adolphe de Suède, elle a dessiné les magnifiques jardins de leur Palais d’Eté, le Château de Sofiero à Helsingborg en Suède. (Informations du site David Austin)

Ecriplume

Scepter d’Isle

Scepter d’Isle fait partie des rosiers anglais dont je ne pourrais pas me passer, l’un des premiers plantés, que je possède aujourd’hui en deux exemplaires.
Dès son arrivée dans le jardin, ce charmant rosier aux couleurs douces a commencé à fleurir… ce qu’il a fait sans discontinuer du printemps au début de l’hiver.
Avec lui, pas question de fleurs impressionnantes par leur taille, mais une kyrielle de

petites roses de sept ou huit centimètres, formant, aux différents stades de leur croissance des boules ou des coupes doubles, après avoir été des boutons de couleur rose soutenu .
Outre sa beauté et la profusion de sa floraison, ce joli rosier présente un deuxième atout: son parfum..
On le dit exemplaire des senteurs des Roses anglaises en raison des notes prononcées de myrrhe qu’il exhale. Et c’est vrai que lorsque les conditions météorologiques sont réunies, il embaume…


L’élégant Scepter d’Isle aime prendre ses aises. Il s’étale au fil de l’année pour former un buisson fleuri exubérant.
S’il est résistant aux maladies, il est lui aussi attaqué, comme plusieurs de mes rosiers, par la « marsonia » (maladie des taches noires).
Pour limiter les dégâts commis par ce champignon indésirable, je m’efforce de retirer les feuilles atteintes dès qu’elles apparaissent. J’ai essayé d’autres choses, comme la pulvérisation de purin d’ortie, mais les résultats ont été très modestes. Il semblerait que ma méthode actuelle apporte de meilleurs résultats…
Le Scepter d’Isle a reçu la médaille Henry Edland de la Royal National Rose Society pour son parfum.
Petite précision encore: lors de la floraison de septembre de cette année, l’un de mes deux rosiers de cette variété a refleuri en m’offrant des fleurs d’une couleur non plus rose rendre, mais rose saumoné.
Ce qui est très joli aussi!

Ecriplume

A savoir: 

  • Type de Rosier: Rosier Anglais
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’Obtention : 1996
  • Appellation:  Ausland
  • Port: Rosier Arbustif 
  • Famille: Rosier Anglais Hybrides de Moschata
  • Couleur: Rose clair 
  • Parfum: Puissant
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Forte 
  • Hauteur: 1,25m
  • Largeur: 1,2 m 
  • Floraison: Remontante.
  • Diamètre de la fleur: 
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol: Riche et bien drainé.
  • Climat: Très rustique.
  • Exposition: Mi-ombre.
  • Distances de plantation: Environ 80 cm entre chaque pied. 

D’où vient son nom?
Son nom lui vient du discours de John of Gaunt exprimant son amour pour l’Angleterre dans le Richard II de Shakespeare (explication donnée sur le site DavidAusinroses.com )

Scepter d’Isle dans sa version floraison d’automne, légèrement saumonée. Le rose évolue, la beauté reste…

Jude The Obscure

Jude The Obscure

Jude The Obscure est lui aussi un incontournable du jardin.
Il a fait partie des premiers rosiers anglais que j’ai achetés et qui ont été plantés en automne 2017.
Je l’ai découvert dans une grande surface (un magasin Leclerc, pour être précise).
En arrivant en Franche-Comté où je n’avais aucun repère, il m’est arrivé de me procurer des plantes dans ce genre de magasin.
Cette fois, j’ai eu de la chance: le rosier était en bonne santé et s’est acclimaté sans difficulté, toujours grâce aux soins apportés par mon Capitaine au moment de la plantation.
J’ai littéralement eu un coup de foudre pour ce rosier élégant dès qu’il m’a donné ses premières fleurs… à tel point que, l’automne suivant, j’en achetais un deuxième qui, depuis, me comble lui aussi…. mais que j’ai commandé cette fois directement chez David Austin.


Le rosier ‘Jude The Obscure’ possède de grandes fleurs incurvées en forme de coupe, d’un riche ton jaune à l’intérieur et jaune clair à l’extérieur des pétales.
Il est d’une beauté exceptionnelle, tout au long de sa floraison qui, chez moi, dure jusqu’au milieu de l’automne, et s’épanouit en adoptant une belle croissance buissonnante et une floraison continue.

Il est particulièrement recommandé sous les climats chauds où il peut être cultivé comme un grimpant.
Sous le climat de Franche-Comté où les étés sont chauds mais non dépourvus de pluie, il me séduit pour plusieurs raisons: sa générosité qui lui fait nous offrir en abondance ses fleurs en forme de boule, ses couleurs délicates et, par-dessus tout, son parfum inimitable, puissant et fruité.
Sa seule faiblesse, qui n’en est pas vraiment une à mes yeux, est de ne pas apprécier la pluie.

A savoir:

  • Type de Rosier: Rosier Anglais
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’Obtention :1995
  • Appellation: Ausjo
  • Port: Rosiers Arbustif 
  • Famille Rosiers Anglais Hybrides de Rosiers Anciens 
  • Couleur: Jaune doux 
  • Parfum: Fort
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Moyenne 
  • Hauteur: 1,25m
  • Largeur: 1m 
  • Floraison: Remontante.
  • Diamètre de la fleur: 10 cm.
  • Feuillage: Caduc.

Besoins:

  • Type de sol: Riche et bien drainé.
  • Climat: Très rustique.
  • Exposition: Mi-ombre.
  • Distances de plantation: Environ 90cm entre chaque pied.

D’où vient son nom?
Baptisé d’après le personnage du roman éponyme de l’écrivain anglais Thomas Hardy, paru en 1895.

Ecriplume

Abraham Darby

Le premier des rosiers que j’ai achetés est un Abraham Darby, que je me suis procuré en Suisse, alors que j’y habitais encore, dans une jardinerie que j’aime beaucoup: le garden center Brönnimann, à Noville. (http://www.gardencentre-noville.ch/fr/Fleur-Art.html)

C’était il y a sept ou huit ans, et je n’avais jamais acheté un rosier de ma vie.
En me promenant dans les allées, j’ai été attirée par ce rosier rose-pêche au puissant parfum fruité…
Je découvrais pour la première fois les rosiers anglais de David Austin.
Abraham Darby faisait son entrée dans ma vie… alors que je n’avais pas de jardin.
Il a vécu en pot sur mon balcon, m’offrant chaque année des roses splendides, jusqu’en 2017, année où mon mari et moi avons quitté la Suisse.
Depuis, il a été replanté dans le jardin, dans une terre enrichie de terreau, de mélange provenant du compost, et de fumier de cheval.
Ce merveilleux rosier nous offre depuis le début des fleurs énormes, souvent doubles, très parfumées. Il fait partie de la célèbre collection des « English Roses » de David Austin.

Il est l’un de ceux dont je ne pourrais me passer, raison pour laquelle j’en ai acquis un deuxième… qui, pour le moment, fleurit sans offrir des roses aussi somptueuses que son valeureux aîné.


Abraham Darby est résistant aux maladies, à l’exception du marsonia dit « maladie des taches noires », qui s’attaque au feuillage de la plante.
On le dit sujet à la rouille, mais les miens n’ont pas eu à en souffrir jusqu’ici.

Ce rosier provient d’un croisement d’ ‘Aloha’ et du floribunda jaune ‘Yellow Cushion’. Il forme un buisson d’un mètre de hauteur avec des rameaux souples qui peuvent s’affaisser. Ses fleurs spectaculaires en coupe sont de couleur rose-pêche aux pétales serrés et parfumés à l’allure de rose ancienne anglaise. Il fleurit en juin avec une légère remontée à l’automne.

Etonnamment, il n’est plus répertorié sur le site internet de David Austin (www.davidaustinroses.com) et a disparu de son catalogue 2017-2018. Dans l’édition précédente déjà, il figurait dans une liste supplémentaire de rosiers hors sélection principale, avec cette mention: « Pour l’une ou l’autre raison, ils (ces rosiers) ne sont pas considérés comme aussi performants que ceux de notre liste principale, mais chaque jardinier se fera sa propre opinion. »
Mon expérience personnelle me pousse à tenir à ceux que je possède… Et pour ceux qui aimeraient les tester, ils sont encore en vente sur plusieurs sites en ligne.

A savoir:

  • Dénomination variétale: Auscot
  • Obtenteur: David Austin (rosier anglais arbustif)
  • Type de fleur: double
  • Remontée florale: Remontant
  • Année de commercialisation: 2000
  • Nom du père: Yellow Cushion
  • Nom de la mère: Aloha
  • Couleur des fleurs: rose pêche – abricot
  • Parfum: Intense
  • Hauteur à maturité: 150 cm
  • Fleur de: 11 cm
  • Envergure à maturité: 125 cm

Besoins:

  • Exposition: soleil ou mi-ombre.
  • Plantation: automne – hiver
  • Sol: profond et humifère
  • Remontée florale: Remontant
  • Cet arbuste supporte le grand froid (-23°) et fleurit de juin à novembre.

D’où vient son nom?

Abraham Darby‘ (appelé aussi ‘Country Darby’) est un cultivar de rosier obtenu par David Austin en 1985, nommé d’après le quaker Abraham Darby.
Abraham Darby est le nom de quakers britanniques qui ont tenu un rôle clef dans la révolution industrielle en utilisant pour la première fois, dès le début du xviiie siècle, du charbon pour produire du métal, grâce au premier haut fourneau au coke.

Ecriplume