Lichfield Angel

Je fonctionne souvent aux coups de coeur… et c’est très exactement ce qui s’est passé avec ce rosier.
J’avais vu sa photo sur le site de David Austin, qui en est le créateur, et j’avais trouvé très belles ces roses qui débutaient leur vie sous forme de boutons couleur pêche rosée avant de s’ouvrir sur de délictes rosettes crémeuses.
J’en ai commandé un exemplaire qui est arrivé en décembre 2018, en racines nues.

Le sol était dur, en cette saison, et mon Capitaine a payé de sa personne pour planter tous les rosiers arrivés à cette période…
Lichfield Angel a mis du temps à se sentir suffisamment bien pour fleurir.
Ni le printemps ni l’été ne l’ont vraiment inspiré: à peine m’a-t-il donné une rose un peu malingre, comme pour me demander de prendre patience.
Je m’y attendais: il est connu pour avoir une croissance lente.
C’est à la mi-septembre, alors que le soleil cédait la place à la pluie, qu’il s’est vraiment révélé…
Je sais que ce rosier est censé donner des floraisons abondantes lorsqu’il est à maturité.
Cette fois, six roses ont éclos, ce que je trouve très honorable pour une première année d’existence dans notre jardin.
Je suis très sensible à la beauté de ses fleurs, à cette couleur si tendre, au courage de ces végétaux qui s’appliquent à fleurir malgré une météo automnal peu clémente…
Ajoutez à cela que Lichfield Angel n’a pratiquement pas d’épines, et vous comprendrez pourquoi il m’est si cher…
A-t-il un défaut?
Peut-être un parfum très discret… mais j’étais prévenue avant de l’acheter.
Il est avant tout, pour moi, un rosier d’une grande douceur, qui contribue à accentuer l’atmosphère paisible du jardin…

Ecriplume

  • Type de Rosier: Rosier Anglais 
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’Obtention :  2006
  • Appellation:  Ausrelate
  • Port:  Buissonnant, irrégulier
  • Famille: Rosier Anglais Hybrides de Moschata
  • Couleur: Crème, champagne, abricot pâle
  • Parfum: Parfum discret de girofle
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Forte
  • Hauteur: 140 cm
  • Largeur:  140 cm
  • Fleurs: 10 cm
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol: Normal
  • Climat: Tous
  • Exposition: Soleil, mi-ombre

Conseils de taille:

Période de taille: De Novembre à Décembre, de Février à Mars.
La taille des rosiers anglais est indispensable à la floraison. A la fin de l’hiver, en février-mars, raccourcissez les rameaux à 3-5 yeux au dessus du sol (au plus bas), choisissez un œil partant vers l’extérieur pour un port plus élégant. Profitez de cette taille pour éliminer les bois morts et les branches disgracieuses. La taille s’effectue en biseaux au dessus d’un œil. (Source: Promesse de Fleurs)

D’où vient son nom

Baptisé pour célébrer la découverte dans la Cathédrale de Lichfield, dans le Staffordshire, d’un panneau calcaire sculpté datant du VIIIème siècle lors d’une fouille archéologique de la nef. Ce panneau censé représenter l’Archange Gabriel, était dans un remarquable état de conservation, portant encore des traces de peinture de l’époque saxonne.

Fragonard

Ce beau rosier fait partie de ceux qui m’ont été offerts en 2019 à l’occasion de mon anniversaire, et qui est donc arrivé un peu par hasard dans le jardin.
Je ne savais rien de lui.
En revanche, je connaissais la parfumerie Fragonard pour l’avoir visitée quelques années auparavant.

Il a trouvé sa place dans un endroit particulier de la roseraie, au pied de l’un de nos petits arbres morts qui servent de support à mes grimpants Claire Austin.
Nous l’avons planté à côté du rosier espagnol Maribella… et l’association de ces deux rosiers éclatants a fait de cet emplacement l’un des endroits les plus parfumés du jardin lorsque ces deux rosiers sont en fleurs.

J’ai ensuite appris à connaître mon nouveau protégé, en apprenant notamment qu’il a été créé par Delbard en 2011, et donc dédié à la Maison Fragonard.
J’ai su par la suite que ce rosier moderne a été six fois primé pour ses qualités ornementales et ses performances au jardin.

Ecriplume

A savoir: 

  • Type de Rosier: Hybride de Thé
  • Obtenteur: Delbard
  • Année de commercialisation: 2011
  • Appellation: Fragonard ® ‘Delparviro’
  • Autre nom commun: Rosier Hybride de thé Fragonard , Delparviro.
  • Port: Irrégulier, buissonnant
  • Famille: Rosaceae
  • Couleur: Rose vif et pur
  • Parfum:  Parfum fruité (pamplemousse, abricot, mangue et framboise.
  • Floraison:  Remontante, abondante
  • Fleur:  Fleurs doubles de 10 cm
  • Résistance aux maladies: Très bonne
  • Hauteur:  80 à 100 cm
  • Largeur:  70 cm
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol:  Normal
  • Climat: Tous
  • Exposition: Soleil

Conseils de taille de Promesse de Fleurs:
La taille des rosiers remontants modernes est indispensable à la floraison. Elle s’effectue en trois temps:
1. Une taille d’entretien : raccourcissez, régulièrement au cours de la saison, les rameaux ayant fleuri. Pour favoriser la remontée des rosiers remontants, supprimez les fleurs fanées en même temps que leur tige avec 2 ou 3 feuilles.
2. Une taille préparatoire à l’automne : légère, elle anticipe la vraie taille de printemps. 
Dans les régions à hivers froids, elle est déconseillée, pour éviter de fragiliser l’arbuste.
3. La taille de printemps : en février-mars, quand les bourgeons sont devenus des pousses de 2 à 3 cm de long : taillez les jeunes branches fortes au quart de leur longueur. Une taille a toujours pour but de dégager le cœur de l’arbuste et de supprimer bois mort, les branches malades et les rameaux chétifs. On conservera les  plus vigoureux, en général 3 à 6 branches bien positionnées pour garder un beau port. On taillera toujours en biais à ½ cm ou 1 cm au-dessus d’un bourgeon tourné vers l’extérieur

D’où vient son nom?
Le Rosier Fragonard (Delparviro) est un hybride de thé moderne baptisé par Delbard et la Maison Fragonard, célèbre parfumeur de la Riviera, à l’occasion de la Fête des roses aux jardins Ephrussi de Rothschild en 2012.

Des roses coupées d’exception

Voici quelques semaines, alors que j’étais chez la fleuriste de St-Germain, je lui ai confié que je cherchais depuis quelque temps déjà à me procurer un bouquet uniquement composé

de roses Juliet de David Austin.
Avec sa couleur rose pêche et sa corolle en forme de coupe enrichie d’une rosace parfaite, cette fleur est une merveille souvent utilisée pour les mariages.
La jeune femme m’a expliqué qu’elle pouvait essayer de la trouver, ajoutant qu’elle attendait une commande de roses coupées de David Austin pour un mariage qui devait se dérouler le week-end suivant.
Elle avait commandé un peu plus de fleurs que nécessaire et me proposais, si je le souhaitais de m’en vendre quelques-unes.
Le jour dit, j’étais là à l’ouverture du magasin pour découvrir ces roses magnifiques dont je ne connais toujours pas le nom.

Elles avaient des similitudes avec la variété « Keira », mais rien n’est moins sûr que de dire qu’il s’agit d’elle.
Par leur parfum, leur forme, leurs couleurs, elles me faisaient beaucoup penser aux fleurs de toute beauté du rosier « Gruaud-la-Rose » qui rayonne dans notre jardin.
Je suis ressortie avec cinq roses sublimes, que j’ai passé plusieurs jours à admirer, à humer et à photographier sous toutes les coutures.
A chaque étape de leur floraison, elles ont été d’une beauté parfaite.
Comme les rosiers offrant ces roses d’exception ne sont pas proposés à la vente, il ne m’est donc pas possible de les cultiver.

Ce qui n’est finalement pas bien grave: il est rarissime que je coupe une rose.
Celles qui terminent leur vie dans un vase ont généralement été victimes d’un accident dû à la météo ou à un geste maladroit.
Donc, même si je pouvais cultiver ces merveilles, je les laisserais très probablement vivre leur vie sans en faire profiter la maison…

Ecriplume

La première rose peinte

En 1900, les vestiges du palais de Knossos, en Crète, ont livré l’une de leurs merveilles: La fresque à l’oiseau bleu.
Cette fresque, qui embellissait les murs du palais construit vers l’an 2000 avant Jésus-Christ, serait la première représentation connue de roses peintes.
Personne ne peut dire de quel genre de roses il s’agit, sauvages ou cultivées, d’autant que la fresque a été restaurée et que les roses ont été repeintes en jaune avec six pétales.
Seule l’une d’entre elles, qui arbore un rose doré et un coeur orange, semble être originale.
Selon le botaniste Charles Chambertlain Hurst (1870 – 1947), il s’agirait de la Rosa richardii aussi appelée La rose sainte d’Abyssinie.

Encore aujourd’hui, cette fleur est appréciée notamment pour son intérêt historique puisqu’elle ornait les sanctuaires Chrétiens de l’Antiquité et, donc, probablement, les fresques crétoises de l’époque minoenne.
Et voici à quoi ressemble cette rose venu du fond des temps…

Ecriplume

Claire Austin

Dès l’instant où j’ai souhaité avoir un jardin de roses, nous avons tout de suite pensé utiliser deux arbres morts du jardin comme supports naturels à de futurs rosiers grimpants.
Ils n’étaient plus aussi fringuants qu’ils avaient pu être, mais ces arbres avaient droit à une deuxième vie, eux qui avaient toujours un certain charme, à nos yeux du moins.
J’ai commandé à leur intentions deux exemplaires du rosier anglais Claire Austin de David Austin.


Il était annoncé comme très parfumé à la myrrhe et à la vanille, et doté de boutons en coupe jaune citron pâle s’ouvrant sur des fleurs blanc nacré, crémeux.
Ces rosiers ont fait partie de ceux commandés directement chez David Austin, en Angleterre, et sont arrivés comme eux en automne 2017.
Plantés dans la foulées, ils semblent avoir apprécié les places qui leur ont été attribuées…
Dès le printemps, les premières fleurs apparaissaient, identiques à ce que j’en espérais…
Le parfum est bien là, lui aussi, mais plus subtil que puissant à mon goût.
Mais l’ensemble donne un rosier charmant, idéal pour la tâche qui lui était attribuée.

Ecriplume

  • Type de Rosier: Rosier Anglais 
  • Obtenteur: David Austin 
  • Année d’Obtention : 2008
  • Appellation:  Ausprior
  • Port:  Grimpant, buissonnant
  • Famille: Rosier Anglais Hybrides Moschata
  • Couleur: Jaune pâle puis blanc crémeux
  • Parfum: Parfum de myrrhe et de vanille.
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Bonne
  • Hauteur: 3,75 m
  • Largeur:  100 cm
  • Fleurs: En coupe, 10 cm
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol: Normal
  • Climat: Tous
  • Exposition: Soleil, mi-ombre

Conseils de taille:

Période de taille: De Novembre à Décembre, de Février à Mars.
La taille d’automne est une taille longue d’entretien non obligatoire. La taille de printemps à la sortie de l’hiver, consiste pour des rosiers arbustes anglais à rabattre d’un tiers les rameaux et à supprimer des branches au centre du rosier pour faire entrer la lumière.
(Source: Truffaut )

D’où vient son nom

Baptisé en l’honneur de la fille de David Austin Père. Claire Austin dirige une pépinière spécialisée dans les plantes vivaces, et détient la plus belle collection d’Angleterre d’iris, pivoines et hémérocalles.


Le parfum des roses

C’est un petit livre qui ne paie pas de mine, mais qu’il est bon d’avoir dans sa bibliothèque lorsque l’on est intéressé par les roses.
En une centaine de pages, les auteurs ont rassemblé un maximum d’informations sur cet aspect le plus envoûtant et le plus mystérieux de la rose: son parfum.
Ou plutôt ces multiples parfums qui fascinent l’Homme depuis l’Antiquité…
Alternant les informations historiques et techniques, il nous entraîne au coeur des connaissances réunies sur le sujet, de manière chronologique et accessible à tous.

Ecriplume

  • Le parfum des roses, de Jean-Claude Caissard et Sylvie Baudino. Publications de l’Université de Saint-Etienne. « Le Goût du Savoir ». Publié en 2018. Prix: 9 euros.

Le premier vol du bébé mésange

Parce qu’il est très protégé par son environnement d’arbres et de buissons, le jardin est le paradis de plusieurs espèces d’oiseaux.
Un paradis d’autant plus apprécié qu’ils y trouvent le gîte et le couvert à longueur d’année.
Et pour cause: durant la belle saison, ils profitent de la nourriture en self-service en se servant dans les mangeoires des poules naines, et, en hiver, ils se régalent de ce que nous déposons à leur intention dans les différentes maisonnettes réservées à leur usage.
Parmi elles se trouve la maison des mésanges.

Mon Capitaine l’a installée sur un arbre mort sur lequel s’enroule la vieille vigne de son grand-père , et au pied duquel poussent de la menthe et de la lavande.
Une demi noix de coco suspendue à côté de la maisonnette sert à recevoir quelques graines et un fond de foin a été déposé sur le sol de cette petite maison dont nous ne nous sommes plus approchés dès qu’elle a été installée.
Dès le premier printemps, nous avons eu la surprise d’assister à un ballet d’aller et retours de la part d’un couple de mésanges qui avait apparemment élu domicile dans la maisonnette.
Ce ballet ininterrompu a duré plusieurs semaines… jusqu’au jour où nous avons assisté à la sortie d’un oisillon qui était l’enfant unique du couple.

Il est resté un peu plus d’une heure autour du nid avant de prendre son envol, ce qui m’a permis de le photographier.
Le printemps suivant, le même manège a recommencé et un autre oisillon est né et a quitté le nid.
La maisonnette est devenue une escale dans la vie de famille de nos visiteuses…

Ecriplume

Maribella

Le jour de mon anniversaire, en avril 2019, comme je changeais de dizaine, plusieurs de mes proches, sur la suggestion de mon mari, m’ont offert des rosiers parfumés.

Maribella en faisait partie.
A part le fait qu’il s’agit d’un rosier espagnol, d’après l’étiquette qui l’accompagnait, je ne sais strictement rien de lui.
Mes recherches sur Internet n’ont apporté que des résultats misérables, et je ne sais de lui que l’expérience que j’en ai.
Il m’a été offert sur un treillis en bambou particulièrement pratique, qui l’a accompagné pour sa plantation dans le jardin.
Nous l’avons installé au pied d’un arbre mort où court déjà un rosier grimpant.
Ce bel inconnu très sain est rose fuchsia et dégage un parfum très intense.
A son arrivée, il arborait une floraison compacte et abondante, et a renouvelé l’expérience dans l’année, en m’offrant certes moins de fleurs, mais toujours aussi parfumées.
Le mois d’octobre vient de commencer, et il présente encore un bouton très prometteur.
J’ai écrit en Espagne, à une entreprise qui semblait vendre ce rosier, afin de savoir s’il pourrait m’indiquer qui en était le créateur.
Pour le moment, mon courrier est resté sans réponse…

Ecriplume

A savoir: 

  • Type de Rosier: Rosier epagnol 
  • Obtenteur:
  • Année d’obtention: 
  • Espèce:  
  • Autre nom commun: 
  • Port: Arbustif,
  • Famille:
  • Couleur: Rose fuchsia
  • Parfum: Parfum puissant
  • Floraison: Remontante 
  • Résistance aux maladies: Bonne
  • Hauteur: 
  • Largeur:  
  • Feuillage: Caduc

Besoins:

  • Type de sol: 
  • Climat: 
  • Exposition: Soleil


Eglantine, notre séduisante fournisseuse d’engrais

Lorsque j’ai eu envie de débuter la roseraie, l’une de mes voisines, croisée dans les allées d’une jardinerie, m’a expliqué avoir essayé de planter des rosiers sans résultat.
Aucun n’avait survécu.
J’ai ensuite assisté aux travaux de mon Capitaine qui s’est donné beaucoup de mal pour creuser les trous nécessaires aux plantations.
Le moins que l’on puisse dire est que le sol composé de moraine glaciaire, ne l’a pas aidé…
Enormément de cailloux et de pierres, parfois très grosses, du sable et une terre pauvre… ce n’était pas les conditions les plus simples.
Le secours d’une barre à mine à plusieurs fois été nécessaire pour évacuer les pierres.
Une fois les trous effectués, des sacs entiers de terreaux ont été déversés pour apporter les éléments nutritifs et les oligo-éléments nécessaires, et un bon apport de fumier a complété le tout.
Ce fumier est en réalité du crottin de cheval… et pas n’importe quel cheval!
Il provient de notre « fournisseuse » officielle, Eglantine, une magnifique jument Franc-Comtoise appartenant à l’un de nos amis.

Sans se faire prier, elle nous fait profiter de cette manne qui n’a rien de céleste, ne demandant en échange que de la verdure fraîche.
Eglantine fait partie des alliées du jardin, et, depuis quelques mois, devenue maman, s’est adjoint les services de sa fille.
Quant à moi, qui n’ai jamais eu jusqu’ici la chance de vivre en pleine nature, je suis toujours aussi enchantée de voir arriver des chevaux dans le jardin!

Ecriplume