Les trois petits derniers

Trois nouveaux rosiers ont été plantés la semaine dernière dans la roseraie.
Trois merveilles dont l’arrivée ne m’a pas réservé que de bonnes surprises…
Les deux premiers nous sont parvenus en bon état, à peine assoiffés par leur voyage et leur séjour dans leur carton.
Ils venaient de Promesse de Fleurs et n’ont pas été choisis par hasard…
Ulrich Bruner, que l’on voit en photo ci-dessus, est un rosier ancien.
Sa particularité?
Il est rouge…
Une couleur que je n’affectionne pas particulièrement, mais qui est nécessaire par petites touches dans la roseraie pour rehausser l’ensemble et attirer l’oeil.
Et j’avoue que la fleur est belle…

Le deuxième faisait partie des « David Austin » que je souhaitais avoir depuis pas mal de temps déjà.
Il s’agit de Gentle Hermione, ci-contre, aux fleurs voluptueuses.
J’emprunte ces deux photos à Promesse de Fleurs…

Le troisième rosier provient d’une pépinière où je n’avais jamais commandé, mais qui propose à la vente des rosiers un peu plus rares que je recherche.
J’ai donc décidé de passer commande d’un seul spécimen, afin de vérifier s’il arrivait en bon état avant que je me décide à en acquérir d’autres à cette adresse.
Le site porte un nom français, mais semble être allemand.
Peut-être est-ce un accident, mais le rosier Ambridge Rose de David Austin que j’ai commandé chez eux est arrivé en dehors du pot, pratiquement sans racines, et dans un état lamentable.
Mon Capitaine l’a planté sans trop d’espoir et je leur ai écrit un mot pour leur expliquer notre mésaventure.

La météo très pluvieuse de ces derniers jours est tombée à pic pour arroser copieusement nos nouvelles recrues, nous offrant un petit coup de pouce au passage…
Ne reste plus qu’à attendre…

Ecriplume

Ambridge Rose aux différentes étapes de sa floraison (Pinterest)



Ambridge Rose

Il n’a pas été facile à trouver… et j’avoue que je ne crie pas victoire trop tôt.
Ce n’est que lorsqu’il sera arrivé que je me réjouirai de la présence du rosier Ambridge rose de David Austin dans notre jardin…
Certains disent qu’il ne vit pas longtemps… mais ces mêmes personnes disent la même chose d’Abraham Darby qui est avec moi depuis près de dix ans, qui a supporté un déménagement et qui est plus beau que jamais!

Je ne résiste pas à la beauté de cette rose qui n’est pourtant plus sur le catalogue de David Austin.
Je l’ai trouvée chez un pépiniériste auquel je passe commande pour la première fois.
En fonction de l’état du rosier qu’il m’enverra, je parlerai de lui ensuite.
Honnêtement, si ses plantes sont saines et solides, j’avoue qu’il méritera que je m’y attarde, pour de multiple raisons!
En attendant, la commande est donc passée et devrait me parvenir durant le mois de juin…

Ecriplume